Corse Net Infos - Pure player corse


Seize personnes sont mortes sur les routes de Haute-Corse en 2021


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 17 Décembre 2021 à 11:08

Le nombre d’accidents mortels a fortement chuté sur les routes de Haute-Corse en 2021 par rapport à 2019. Seize personnes y ont perdu la vie. Malgré le bilan plus positif que les années passées, les gendarmes ne relâchent pas la pression. À quelques jours des fêtes de fin d’année, ils ont tenu à marquer leur présence sur le rond-point de Vescovato pour marteler leur message de prévention.



Les gendarmes seront bien présents sur les routes pendant la période de fêtes. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Les gendarmes seront bien présents sur les routes pendant la période de fêtes. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Mains enfoncées dans son gilet pare-balles, le capitaine Cédric Hubert donne les directives aux onze gendarmes participant à l’opération de ce jeudi 16 décembre. Les militaires prennent place autour du rond-point de Vescovato situé sur la route territoriale 11. Outre l’opération de routine, ils sont là pour marquer les esprits. La période des fêtes arrive et aucun excès ne sera toléré. Hors de question d’alourdir le bilan des morts sur la route.

Ce bilan 2021, Mejdi Jamel, directeur de cabinet du préfet de Haute-Corse, le considère comme « plutôt positif par rapport à 2019 puisque 2020 a été une année exceptionnelle ». Entre les deux années, en Haute-Corse la tendance est à la baisse.

40 % des morts étaient des motards

245 accidents corporels au lieu de 338, 335 blessés au lieu de 441 en 2019 et surtout une baisse de presque 24 % du nombre de tués sur les routes. Soit, 16 en 2021 contre 21 en 2019. La baisse suit la tendance nationale en partie expliquée par le couvre-feu en début d’année.

Sur les 16 personnes décédées sur la route pendant l’année, six étaient des motards. « Cela représente 40 % des morts alors que les deux roues ne comptent que pour 10 % de l’ensemble des véhicules en circulation », précise Mejdi Jamel. Pour beaucoup, la vitesse est mise en cause. D’où l’emplacement symbolique de cette opération ce jeudi 16 décembre. L’axe Bastia-Arena est « l’un des plus accidentogènes » selon les autorités et nécessite un renforcement de la vigilance. « Ces routes sont en bon état donc les gens sont tentés de rouler plus vite », regrette Mejdi Jamel. L’implantation d’un ou de plusieurs radars seraient en discussion.

Boire ou conduire …

Autre cause des accidents l’alcool. Selon les enquêtes des forces de l’ordre, en Haute-Corse, 25 % des accidents mortels sont dus à l’alcool, juste derrière la vitesse excessive, responsable de 31,25 % d’entre eux.

« La période des fêtes est propice à la consommation d’alcool et le nombre d’accidents graves augmente fortement », précise Mejdi Jamel. Les soirs de réveillons, la vigilance des forces de l’ordre sera accrue. « Nous serons sur le terrain ! », promet le capitaine Cédric Hubert. Mais avant la répression, les gendarmes ont opté pour la prévention et la pédagogie ce jeudi 16 décembre, même si certains n’ont pas échappé au radar mobile placé en amont et à la contravention pour vitesse excessive.













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047