Corse Net Infos - Pure player corse

Scen’è Sonniu, l’incontournable Festival du Rêve revient à Porto-Vecchio


Rédigé par Noémie François le Mardi 23 Avril 2019 à 20:12

Les trois coups résonneront chaque après-midi et chaque soir au cœur et aux alentours de la cité pour le rendez-vous annuel Scen’è Sonniu, l’incontournable Festival du Rêve du 25 avril au 28 avril 2019 à Porto-Vecchio.




Le rideau se lèvera sur cette 19e édition ce jeudi 25 avril, à 15 heure, avec « Festijeux » au quartier Pifano, suivront 5 spectacles. Plus tard, le spectacle se poursuivra au sein de l’usine à liège pour la soirée d’ouverture avec du swing aux mille influences délicatement servi par la chaleur d’un ukulélé Hawaïen. Des chansons vintages, sur des rythmes jazz et pop par « Jane For Tea ! ». Ici le programme et les renseignements https://festivaldureve.fr ! Absolument pour tout public, gratuit, se déroulant au milieu des décors naturels de la ville. Au sein de trois quartiers distincts de Porto-Vecchio : la marine dans les murs de l’ancienne usine à liège, le Pifano à proximité de la future médiathèque et au cœur du village dans les rues et sur la place du Bastion de France.


« Scen’è Sonniu » s’est doté cette année d’un programme intense, avec plus de 30 spectacles colorés riche en émotions ! Des mots, un univers, une poésie, des acrobaties, du théâtre, de la danse, de la musique et pour couronner le tout : un spectacle de fin d’année « ateliers des arts du cirque », proposé par les ateliers du cirque par les enfants et adolescents. Cette année, la danse sera à l’honneur ! La Cie La Flux proposera son tout dernier spectacle « Thérapie du couple ». Le théâtre de marionnettes ne sera pas en reste, représenté par la compagnie Les Clochards Célestes. Ils « s’inspirent de la pleine vie et usent du masque, de la marionnette et du geste comme d’un langage pour traduire leur vision du monde et la transmettre de façon vibratoire ». On notera aussi la présence de la compagnie le Grand Ode pour du théâtre musical, acrobatique et dansé :    « Souvent, je regarde le ciel ». 


Le Festival du Rêve est organisé par la compagnie I Chjachjaroni et la ville de Porto-Vecchio avec le concours des communes de Zonza et de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio. Depuis toujours Scen’è Sonniu, est conçu pour petits et les grands, pour un public familial. Pour cette édition 2019, le festival se déplacera à quelques kilomètres ; dans le rural, au cœur des villages de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, ce vendredi 26 et à Zonza le samedi 27 avril, pour des représentations en plein air. Les actions « Projet de Ville » seront incarnées par le déplacement des spectacles au cours de toute une journée : rendez-vous le jeudi 25 avril, au cœur du quartier de Pifano (dans le cadre des contrats de ville mis en place par la mairie de Porto-Vecchio)

Pour vous accueillir ; ce sont 80 artistes professionnels du rire, du chant, de la danse, de la musique… De véritables professionnels du rêve, qui se mobilisent pour que chaque seconde soit un moment unique de partage et de bonheur, tout simplement inoubliable.

Scene’è Sonniu, c’est également les 40 bénévoles qui viennent en aide à l’organisation du festival pendant les 4 jours ! Le public ne serait pas comblé, sans ces femmes et ces hommes qui ont en commun, de près ou de loin, un rapport à la scène et sa passion. 

 

Le Festival du Rêve est gratuit, il s’articule autour d’une trentaine de spectacles insolites et inédits.

 

 

Il était une fois le théâtre à Porto-Vecchio

La belle histoire du festival a commencé, il y a 19 ans, au début des années 2000, grâce à Jean-François Perrone, comédien, metteur en scène et directeur artistique de la Cie Chjachjaroni. Dès la première édition, il a voulu une programmation de spectacles proposant différentes disciplines artistiques : de la danse, du chant, à l’art du clown au cirque, en passant par la musique et le théâtre, pour sensibiliser le public et lui faire découvrir les richesses du spectacle vivant. 

C’est surtout l’idée de spectacle de rue, lors des déambulations dans la citadelle, qui ont animé le projet du festival ! Afin que les riverains, les commerçants, les touristes, la ville tout entière se fasse spectatrice et puisse profiter de la mise en scène, pour un moment de détente. C’est aussi une façon d’interpeller le public citadin et de l’inviter à venir partager et profiter des concerts du soir, pour in fine applaudir chaleureusement les artistes et ainsi les remercier. L’équipe des techniciens son et lumière, sans qui les spectacles ne brilleraient pas, sont à la disposition du public pour orienter et installer le public. Pour la restauration, une équipe est en place derrière le bar pour les collations, un peu partout les jeunes de la compagnie sont tout aussi serviables et accueillants.

 

Scen’è Sonniu offre la possibilité à des compagnies de venir jouer en Corse dans des lieux atypiques : une ancienne usine à liège, (qui autrefois a connu une activité économique locale prospère), au cœur de village, au quartier du Pifano et désormais dans les villages voisins.

 

 

 


Conversation avec Marine Lalanne, programmatrice depuis 10 ans pour la compagnie I Chjachjaroni, comédienne et organisatrice des ateliers pour adolescents à l’année scolaire, elle nous reçoit dans son bureau de rêve

Comment se deroule le choix des spectacles ? 

 

« En ce qui concerne la programmation du festival Scen’è Sonniu, elle se fait grâce au bouche-à-oreille. Cependant, beaucoup de propositions sont reçues durant l’année qui s’écoule, puis vient le moment de la sélection, qui se fait sur deux critères importants : pouvoir jouer en plein air (pas de jeux de lumière complexes pour la scène) et que les représentations ne dépassent  pas les 50 minutes. Sinon, les coups de cœur ne sont pas rares et nous offrons souvent la possibilité aux compagnies de revenir, parfois année après année ». 

 

 Scene’è Sonniu favorise la diversité et l’échange ?

 

« Oui, nous sommes un festival qui accueille nos compagnie avec le plus grand soin, elle arrive quelques jours avant en Corse pour pouvoir s’installer parfois un jour à l’avance. Nos différents partenaires offrent les logements et les repas que nous prenons tous ensemble, avec les différents acteurs du festival, qui sont présents à chaque représentation à proximité du public. Les repas pris ensemble sont un espace-temps propice pour discuter, échanger des conversations, en rapport avec la culture. Nous permettons au public de passage de rencontrer les artistes, de poser des questions aux comédiens, de prendre des photos avec les danseurs, et admirer les metteurs en scène ; tout cela pour créer l’échange et permettre aux compagnies de parler de leur travail. Nous avons la compagnie itinérante « Festijeux », qui propose des manifestations et des évènements autour de jeux traditionnels et insolites depuis la création du festival, elle est un repère pour certains habitués au festival ». 

 

La compagnie I Chjachjaroni est un lieu de formation mais aussi de création et de diffusion ?

 

 « Absolument, outre la formation du travail d’acteurs, elle est également un lieu de ressources pour le public et les élèves qui peuvent trouver des renseignements pratiques sur les métiers du spectacle. Enfin, elle dispose d’un centre de documentation, qui possède une collection importante d’œuvres théâtrales tant classiques que contemporaines ». 

 

 

 

19ème Edition du Festival du Rêve : Scen’è Sonniu.

Du 25 avril au 28 avril 2019, à Porto-Vecchio.

Contact 04 95 72 02 57

 

 

 

 

 

 

 

 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude