Corse Net Infos - Pure player corse

Santé : La CGT revient sur les dispositions du gouvernement et l’avenant 43


P.-L. B le Lundi 12 Juillet 2021 à 15:33

Sandrine Mazeau, secrétaire du Syndicat des personnels ADMR et aides à domicile CGT de la Haute-Corse a souhaité revenir plus en détails sur l’avenant 43 du gouvernement dont il est question dans notre article sur l’ADMR, .



Santé : La CGT revient sur les dispositions du gouvernement et l’avenant 43

 « Doit en rire ou en pleurer » déclare Sandrine Mazeau qui indique que tout le monde n’aura pas les 15% d’augmentation prévues par le gouvernement.
« Le Gouvernement a choisi de faire supporter aux Collectivités Territoriales la hausse des rémunérations, évidemment encore une fois le Gouvernement joue  parfaitement  son rôle dans lequel il excelle depuis sa prise de fonction à l'Elysée  en effet une très grande disparité verra le jour en termes de traitement de salaire puisque chaque Collectivités Territoriales dispose d'une dotation différente  en fonction de leur santé économique, de leur démographie, de leur volonté politique. Rappelons qu'à l’origine, Mme Buzyn alors Ministre des Solidarités et de la Santé missionne Mme EL KHMORY sur la future loi grand âge et autonomie. Dans ce rapport de Mme EL KMORY  il ressort deux points principaux majeurs et attendus par nombre de salariés de la branche de l'aide du maintien et du soin à domicile: Remettre à niveau les rémunérations des conventions collectives inférieures au SMIC et prévenir tout risque de nouveau décrochage et Intégrer dans les conventions collectives un mécanisme d’alignement automatique des premiers niveaux de salaires qui se trouvent dépassés suite aux mesures de revalorisation du SMIC. Donc clairement revaloriser les plus bas salaires des métiers en tension avec une indexation sur le SMIC. Mais qu’en est-il exactement ? Les salariés sont maintenant regroupés autour de deux Filières d’emplois : la Filière Intervention et la Filière Support, composée des 2 Filières actuelles des emplois administratifs et d’encadrement. Chaque Filière se décompose en trois Catégories d’emploi : Employé, Technicien et Agent de maitrise, Cadre.  Chaque Catégorie d’emploi se divise en deux Degrés (Degré 1 et Degré 2) dans les deux Filières. Des nouvelles fiches de poste seront publiées, pour lesquelles chaque salarié devra avoir un entretien individuel pour se situer par rapport à cet avenant.  Le majeur défaut de cet avenant est que tout est calculé sur le salaire de base et non sur le salaire brut et sur la base d'un temps plein et au prorata du contrat de travail pour les temps partiels. De plus il va y avoir une compensation de salaire pour les salariés qui ont leur coefficient actuel plus haut que ceux de l'avenant 43 comme prévu par le guide paritaire.


Le salaire de base est calculé en fonction de sa catégorie et des degrés, il se calcule de la façon suivante: Coefficient X Valeur du point (la valeur du point est de 5,50) et des éléments complémentaires de rémunération (ECR) s'ajoutent au salaire de base (calculé sur le coefficient de base).  Les salaires de bases sont identiques pour les deux filières : Intervention et Support. Désormais, le ou la salariée bénéficie d’un ECR lié à son ancienneté dans la Branche de l'aide du maintien et du soin à domicile. Cet ECR est calculé sur un pourcentage de son salaire de base. Ce dernier est proratisé par rapport au temps de travail pour les salariés à temps partiel. 
 
Soit  2% après 5 ans d’ancienneté 
 - 4% après 10 ans d’ancienneté
 12% après 20 ans d’ancienneté
 - 16% après 25 ans d’ancienneté
 - 20% après 30 ans d’ancienneté 
 
Cet avenant 43 fait la part belle aux catégories D à catégories I (directeurs, cadres...avec une augmentation d'au moins 30% avec les ECR). Les catégories C sont sauvées. Les premières catégories, les non diplômés sont au fond du trou et cet avenant leur est totalement défavorable,  seulement un petit 2% d'augmentation et encore sur la base d'un temps plein. Sans compter qu'au 1 janvier 2022 le SMIC va augmenter et qu'une fois que le Gouvernement aura retiré ses charges il ne restera qu'a peine un petit 1,3% d'augmentation et non plus 2% comme annoncé par cet avenant 43. 
Ceci est discriminatoire car ce sont les plus nombreuses sur le terrain. Au vu du nombre de temps partiels dans la branche de l'aide du maintien et du soin à domicile, 89%, cela fera donc un très petit nombre concerné par l'augmentation de 15% vanté par le Gouvernement.


`Pour être clair et afin d'éviter toute ambigüité, notre syndicat des Personnels ADMR et AIides à domicile CGT Haute-Corse s'est positionné contre au plan local partant du principe que tout syndicaliste doit se battre pour l'égalité de traitements et négocier pour tout le monde ,sans exclure les non diplômés sans favoriser une catégories ( D à I) au détriments des catégories A
Nous préférons être vigilants et attentif à l'application des 26 propositions retenues et acté sur les mesures en faveur de l'amélioration des conditions de travail des salariés du secteur de l'aide a domicile par l'Assemblée de Corse.
Pour nous, les représentants des négociateurs et négociatrices de branche ont manqué à tout leur devoir et montré tout le mépris qu'ils avaient des petites catégories, ils doivent impérativement reprendre le rapport El Khomry et doivent tout faire pour mettre en application la revalorisation des plus bas salaires des métiers en tension avec une indexation sur le SMIC. »














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047