Corse Net Infos - Pure player corse

Sanctuaire Pelagos : Dix communes du Parc marin di u Capicorsu è di l’Agriate signent la charte de partenariat


le Mardi 25 Septembre 2018 à 20:39 | Modifié le Mardi 25 Septembre 2018 - 21:17


Un nouveau cap a été franchi pour le Parc naturel marin du cap Corse et de l'Agriate / Parcu naturale marinu di u Capicorsu è di l'Agriate (Agence française pour la biodiversité, et office de l’environnement de la Corse). Dix communes du Parc naturel marin ont imprimé avec force, ce mardi à Barrettali, dans le Cap Corse, leur volonté de constituer un territoire moteur pour la connaissance et la protection des mammifères marins de Méditerranée, à travers la charte de partenariat du Sanctuaire Pelagos.


Anthony Hottier le maire de Barrettali, première commune signataire de Corse, avait organisé cette cérémonie de signature à la confrérie du village. @MairieSaintFlorent
Anthony Hottier le maire de Barrettali, première commune signataire de Corse, avait organisé cette cérémonie de signature à la confrérie du village. @MairieSaintFlorent
Le 25 novembre 1999, l'Accord Pelagos, créant le Sanctuaire pour les mammifères marins en Méditerranée, est signé à Rome par la France, l’Italie et la Principauté de Monaco. Entré en vigueur le 21 février 2002, cet accord a pour objectif d’instaurer des actions concertées et harmonisées entre les trois pays pour la protection des cétacés et de leurs habitats contre toutes formes de perturbations. Sa zone de compétence s’étend sur un espace maritime de 87 500 km2, avec 2 022 km de linéaire côtier, et englobe la partie maritime du bassin Corso-Liguro-Provençal et le territoire du Parc naturel marin.  

Le Parc naturel marin rejoint dans ses orientations de gestion les finalités du Sanctuaire Pelagos sur la connaissance et la préservation des mammifères marins. Désireux d'engager une véritable politique de développement durable, le Parc naturel marin porte la promotion du Sanctuaire Pelagos comme un réel moteur de développement et d’animation pour les communes, apte à susciter de nouvelles dynamiques de projets et de partenariats autour des mammifères marins.

En espérant que cette initiative aboutira à d'autres adhésions à ce bel outil de sensibilisation, de valorisation de notre patrimoine marin, et de sauvegarde de ces mammifères protégés.

Lors de cette matinée à la confrérie de Barrettali le Préfet maritime, le Président du Conseil de gestion du Parc naturel marin, la Secrétaire exécutive par intérim du Sanctuaire Pelagos, et le Directeur du Parc national de Port-Cros (partie française du Sanctuaire Pelagos) ont souhaité célébrer cette ratification officielle de la charte par les maires des communes concernées.
Elles sont, on le sait, 10.

Centuri, Olmeta di Capicorsu, Patrimoniu, Pinu, Ruglianu, San Fiurenzu, San Gavinu di Tenda, San Martinu di Lota, Santu Petru di Tenda, et Siscu sont désormais parties prenantes de l'accord Pelagos.
On peut s'en réjouir.






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 10:19 Miomu : Une voiture quitte la route de la corniche

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie