Corse Net Infos - Pure player corse

Salon du livre d'Oletta : Patrick Poivre D’Arvor président du jury du prix Hervé Ghesquière


Rédigé par le Lundi 26 Mars 2018 à 18:38 | Modifié le Lundi 26 Mars 2018 - 19:19


A l’occasion de la 3ème édition du salon du livre « Un libru in paese » la commune d’Oletta crée, en mémoire d’Hervé Ghesquière, un prix qui récompensera chaque année une œuvre littéraire dont l’auteur témoigne et couvre les événements en qualité de journaliste-grand reporter.


Hervé Ghesquière au centre avec Evelyne Adam, et le maire d'Oletta, Jean-Pierre Leccia : c'était en 2016 lors du premier salon du livre (Photo CNI)
Hervé Ghesquière au centre avec Evelyne Adam, et le maire d'Oletta, Jean-Pierre Leccia : c'était en 2016 lors du premier salon du livre (Photo CNI)
"Ce prix rend hommage au courage des journalistes de terrain, reporters de guerre, envoyés spéciaux, journalistes en mission à l’étranger, photographes, témoins de leur temps en zones de conflits dont le but est d’informer librement au péril de leur vie " souligne dans un communiqué Evelyne Adam, responsable presse/communication du Salon.


Le jury du prix est présidé par le parrain du salon du livre Patrick Poivre D’Arvor
Les membres du jury  sont Sandrine Ghesquière, Pascal Manoukian, Eric Yung et Bernard Thomasson
5 livres ont été sélectionnés
Laura Maï Gaveriaux   :"Sales guerres" de Prof de Philo à Grand reporter L’Observatoire Editions sortie mars 2018
Ariane Chemin-Raphaëlle Bacqué : "La communauté" Albin Michel sortie janvier 2018
Delphine Minoui : « Les Passeurs de livres de Daraya » Editions Seuil sortie 2017
David Thomson : « Les revenants » Editions Seuil sortie 2016.
Anne Nivat : Dans quelle France on vit Editions Fayard sortie 2017 

Une conférence de presse le 18 Avril prochain à Paris marquera le lancement national du prix Hervé Ghesquière et du salon du livre d'Oletta dont nous aurons, bien sûr, l'occasion de reparler.


Hervé Ghesquière, décédé le 14 Juin 2017, s'était fait connaître du grand public en 2009 suite à son enlèvement et celui de son caméraman Stéphane Taponier par des terroristes en Afghanistan par des terroristes.
A l'époque, il réalisait un reportage pour l'émission "Pièces à conviction" de France 3. Pendant 547 jours, le gouvernement français a tout mis en œuvre pour libérer les deux hommes. Ce n'est que le 29 juin 2011 que Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ont retrouvé l'Hexagone, accueillis par Nicolas Sarkozy, alors président de la République.
En 2012, un an après son retour en France, il a publié le livre "547 jours" qui revenait sur son enlèvement.  
Le salon du livre d'Oletta l'avait accueilli en 2016.



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine