Corse Net Infos - Pure player corse


Retour aux sources pour l’imitateur Michel Guidoni 


Philippe Jammes le Mardi 11 Août 2020 à 21:49

Le talentueux imitateur du "Théâtre des Deux Ânes" à Paris et de l’émission "Revue de press" sur la chaîne Paris-Première savoure quelques jours sur son île. Au chômage forcé en raison de la crise sanitaire, il avoue avoir des fourmis dans la … voix.




- Michel, vos racines corses?
- Je suis originaire de Calenzana, le village de Mémé Guerini. Puis mes grand-parents se sont installés à L’Île Rousse où je viens à chaque vacances.


- Comment êtes-vous devenu l’artiste que vous êtes?
- J’ai toujours voulu faire ce métier. Pendant que je faisais mes études à Nice, je revenais souvent à Bastia où je passais au Rataghju de Tintin Pasqualini, au Fanale de José Baldrighi ou encore au Ranch Mangano d’Hubert Tempête. Je me suis aussi souvent produit à Calvi chez la regrettée Maryse Nicolaï. C’est elle qui m’a d’ailleurs recommandé à un ami corse qui avait un cabaret à Paris quand je suis monté dans la capitale. A cette époque je passais tous les jours devant le théâtre des Deux Ânes où se produisaient Jean Amadou, Maurice Horgues, Pierre-Jean Vaillard. Et je rêvais d’y jouer un jour. Pendant 10 ans j’ai fait 4 cabarets par soir. Et puis un jour j’ai croisé Jacques Mailhot et j’ai collaboré avec lui sur France -Inter dans l’Oreille en coin et diverses autres émissions radio et télé. Quand il a racheté le théâtre des Deux Ânes, il m’a engagé ! J’y suis depuis 30 ans.


- Imitateur, c’est un don?
- Au départ c’est un don. Ensuite il faut travailler sa voix et l’écriture. Car c’est bien beau d’imiter mais encore faut-il avoir quelque chose à dire.


- Le chansonnier n’est-il pas en voie de disparition?
- Pas du tout. C’est un genre très prisé au contraire car il a trait à la politique. Mais je fais aussi dans mon propre spectacle beaucoup d’imitations comme Aznavour, Lama, Julien Doré, Bruel.


- Du théâtre aussi …
- Oui j’ai déjà fait 3 pièces sur Nicolas Sarkozy! J’ai d’autres projets mais avec ce virus on est complètement dans le flou et je préfère ne pas en parler.


- Justement, cette crise?
- Ça ne se passe pas bien du tout pour les artistes car tous les théâtres sont fermés depuis le 14 mars. Aujourd’hui certains commencent à rouvrir mais dans des conditions draconiennes. Je vois mal les gens passer deux heures dans une salle avec un masque sur le visage. La rentrée s’annonce difficile notamment pour les grosses structures comme le Moulin rouge qui est juste à coté du théâtre des Deux ânes. Pour l’heure donc mes spectacles et les pièces de théâtre dans lesquelles je joue sont à l’arrêt. Jacques Mailhot espère rouvrir les Deux Ânes en octobre mais c’est vraiment le flou. Une bonne nouvelle quand même, Paris Première a reconduit notre Revue de presse pour 2 ans.

CNI a rencontré l’artiste à Bastia, invité de son ami le chanteur Jacky Nicolaï et nous a gratifié de quelques imitations nustrale …






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:42 SCB - FC Sète reporté en raison de la météo

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047