Corse Net Infos - Pure player corse


Républicains de Corse-du-Sud : Marcel Francisci se retire


le Samedi 22 Juin 2019 à 19:52

"Après douze années à la tête de la fédération UMP, devenue Les Républicains de la Corse-du-Sud, j’ai décidé de renoncer à mes fonctions de Président en même temps que de me retirer de la vie politique " : c'est le début de la lettre, dont CNI a eu une copie, adressée par Marcel Francisci président de la fédération des Républicains de Corse-du-Sud à l'ensemble des militants du parti.




Républicains de Corse-du-Sud : Marcel Francisci se retire
La crise que traverse le parti au plan national n'est pas à l'origine de la décision de Marcel Francisci qui a joué un rôle important depuis son avènement sur la scène politique de Corse-du-Sud.
Les raisons de son retrait ? 
L'impossibilité de mettre sur pied au plan régional une fédération des Républicains de Corse à laquelle il a œuvré sans parvenir à ses fins.
" En dépit de ma détermination, ce projet de fédération régionale s’est heurté à de nombreuses réticences depuis huit mois, tant au niveau local que national. Ces réticences, même si je ne partage pas leurs fondements, j’en ai pris acte, je les ai intégrées, et j’estime aujourd’hui que le temps est venu de laisser à une nouvelle génération le soin d’exercer les responsabilités" écrit-il notamment.

La lettre de Marcel Francisci

Chers amis,    
Après douze années à la tête de la fédération UMP, devenue Les Républicains de la Corse du sud, j’ai décidé de renoncer à mes fonctions de Président en même temps que de me retirer de la vie politique. nCe n’est pas sans émotion que je tiens avant tout à remercier ici, chaleureusement, celles et ceux qui m’ont accompagné, accordé et renouvelé leur confiance tout au long de ces années d’engagement au service de la Corse et des corses. Ceux qui, rassemblés autour d’un projet politique, ont été les acteurs des nombreux succès électoraux que notre mouvement a connu, uni. Ceux-là même qui m’ont appris qu’en politique « Il faut faire le sacrifice de ses préférences mais pas celui de ses convictions. »
 
Ces convictions partagées, nous les avons défendues ensemble pendant douze ans, avec ferveur et enthousiasme, dans la dignité et le respect. Elles furent notre moteur, notre dénominateur commun. Ces années-là vont me manquer chers amis ; cette dynamique-là va me manquer.


Au moment de ma réélection en octobre 2018, j’avais annoncé par voie de presse que ma mission cesserait lorsqu’une Fédération LR régionale verrait le jour; et j’ai œuvré depuis, sans relâche, à la création de cette fédération unique que je considère une étape essentielle à la revitalisation de la droite insulaire.


En dépit de ma détermination, ce projet de fédération régionale s’est heurté à de nombreuses réticences depuis huit mois, tant au niveau local que national. Ces réticences, même si je ne partage pas leurs fondements, j’en ai pris acte, je les ai intégrées, et j’estime aujourd’hui que le temps est venu de laisser à une nouvelle génération le soin d’exercer les responsabilités.


Tant de défis attendent la Corse aujourd’hui, et notre île compte nombre de femmes et d’hommes capables et soucieux de les relever. Du fond du cœur, je souhaite que leur engagement et leur dévouement soient féconds, et propices à faire entrer la Corse dans une ère nouvelle, prospère et apaisée."

Marcel Francisci
Président de la Fédération de Corse du Sud




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 10:05 Handball : Le HAC remporte le derby féminin

Corse | Entretiens | Elections | Institutions















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria