Corse Net Infos - Pure player corse


Réouverture des écoles le 11 mai : les inquiétudes de la FSU


C.-V. M le Mercredi 15 Avril 2020 à 22:43

"Il apparaît très clairement que le ministère n’a à ce jour absolument pas préparé cette réouverture. Il s’est borné à nous informer que la reprise sera progressive et que le fonctionnement ne sera pas ordinaire" : la FSU de Corse-du-Sud dit, dans un communiqué, son désaccord sur l'éventualité évoquée par le président de la République de réouvir les écoles, fermées en raison de l'épidémie de coronavirus, le 11 mai prochain.



Réouverture des écoles le 11 mai : les inquiétudes de la FSU
"La FSU de la Corse tient à exprimer ses plus vives inquiétudes quant à la réouverture le 11 mai des établissements scolaires annoncée par le Président de la République. En effet, suite à la réunion qui a eu lieu le 14 avril 2020 avec le Ministre Blanquer, il apparaît très clairement que le ministère n’a à ce jour absolument pas préparé cette réouverture. Il s’est borné à nous informer que la reprise sera progressive et que le fonctionnement ne sera pas ordinaire.


En revanche, aucune garantie n’a été donnée par le ministre quant aux moyens de protections des élèves et des enseignants : rien sur la mise à disposition des masques, des gels hydro- alcooliques, des savons, des serviettes, rien sur la propreté et le bon fonctionnement des toilettes. Sur les moyens de protection, le ministère a tendance à renvoyer d’une part sur les parents et d’autre part sur les collectivités locales. La FSU a tenu à lui rappeler que l’employeur est responsable de l’hygiène et de la sécurité de ses personnels et l’Education nationale est responsable de l’hygiène et de la sécurité des élèves pendant le temps scolaire. Aussi, la FSU exige que le Ministère prenne toutes ses responsabilités pour créer les conditions d’une mise à disposition, dans tous les établissements scolaires, des moyens de protection indispensable à la sécurité des élèves et des enseignants.


Concernant l’organisation des services, la FSU exige qu’il n’y ait pas plus de 10 élèves dans chaque classe. C’est la mesure prise pour l’accueil des enfants de soignants. Le ministre n’a pas été capable de répondre à nos inquiétudes quant aux difficultés de distanciation physique en maternelle, ou bien encore dans certaines filières de la voie professionnelles (quid de la proximité des élèves qui travaillent en ateliers) ou en Education Physique et Sportive. Il en est de même pour les équipes de vie scolaire (CPE et AED) qui sont souvent proches des élèves (contrôle des carnets, etc). La question relative au réaménagement des locaux et plus largement des établissements est également restée sans réponse; il en est de même pour la gestion des cantines scolaires.


La FSU exige également une clarification sur les objectifs pédagogiques de la période. Elle a d’ores et déjà signifié au Ministre qu’il sera impossible de demander aux mêmes enseignants d’assumer à la fois les cours physiques en classe et l’enseignement à distance pour les élèves qui ne reviendraient pas.
A l’heure où les morts se comptent par centaine chaque jour, la FSU de la Corse n’entend pas engager de polémique sur les véritables raisons qui ont poussé le Président de la République à imposer la réouverture des établissements scolaires le 11 mai. Cependant, puisque le Président Macron aime se référer à la première guerre mondiale, nous le mettons en garde: prenez toutes vos responsabilités pour assurer notre sécurité et celle de nos élèves, dans le cas contraire, nous n’irons pas à « la boucherie du chemin des dames"

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047