Corse Net Infos - Pure player corse


Réforme du bac : les épreuves maintenues à Ajaccio malgré beaucoup de professeurs grévistes


Laurina Padovani le Lundi 27 Janvier 2020 à 13:06

Ce 27 janvier, les épreuves d’E3C se sont déroulées comme prévu au lycée Fesch d’Ajaccio. Alors que la situation dégénère au lycée Giocante de Casabianca à Bastia, aucun blocage a eu lieu à Ajaccio. Une majorité d’élèves avait pourtant signé une pétition contre la mise en place du contrôle continu prévu par cette réforme. Malgré le fait que 8 des professeurs surveillants étaient grévistes, les élèves ont regagné leurs classes dans le calme et composer.



©Michel Luccioni
©Michel Luccioni
Une ambiance studieuse régnait ce matin au lycée Fesch d’Ajaccio. Les 5 classes de première qui expérimentaient les toutes nouvelles E3C ont pu plancher sur leurs épreuves d’histoire-géographie.
Pourtant il a bien failli en être autrement.
Dès 9 h ce matin, une pétition contre la réforme du bac et les épreuves continues circulait dans les couloirs. 70 % des élèves l’avait signé. Pourtant, chacun a regagné sa classe d’examen.  Sur les 16 professeurs appelés à surveiller les épreuves tant controversées de la réforme Blanquer, 8 faisaient grève. Même si le contrôle commun a été maintenu, les représentants élus du personnels enseignants estiment avoir obtenu une victoire.

''Même si les élèves ont rejoint leurs classes, notre action est réussie - assure Michel Beretti, délégué syndical SNALC. - De plus, la preuve est faite que nous n’empêchons pas les élèves à participer aux épreuves comme cela a pu être dit. Ils ont leur libre arbitre. Nous, ce que nous voulons  c’est dénoncer un certain nombre de dysfonctionnement qui font que l’éducation nationale est proche de l’explosion.’’

Une 'paupérisation' du corps enseignants

Remonté contre « le mépris » de leur ministère de tutelle, les professeurs estiment que les épreuves communes ont été mal préparées et risquent de pénaliser les élèves.
« Les sujets ont été donnés mi-décembre avec 8 jours de retard sur la date prévue - précise Sébastien Ottavi, représentant SGEN-CFDT. Cela a été précipité et nous avons manqué de concertation. Ce que demande mon syndicat est simple. Si ce contrôle continu doit perdurer, nous voulons qu’il s’organise de manière indépendante, à la manière des évaluations classiques que nous faisions auparavant. Chacun pourra alors avancer à son rythme.'''

Au-delà des épreuves communes de contrôle continu, ce mouvement de contestation est également l’occasion de faire entendre d’autres revendications.  

Dans un communiqué, l’intersyndicale SNALC-SE-STC-SNES est revenue sur la ‘’précarisation’’ voire la ‘’paupérisation’’ des enseignants du secondaire.  Les professeurs sont opposés à la réforme des retraites dont ils sortent perdants selon eux.
'
'Avec cette réforme c’est entre 500 et 600 € qui vont être amputés de nos retraites. Nous y sommes farouchement opposés. Les E3C sont l’occasion pour nous faire entendre à ce sujet. L’éducation nationale est en train de craquer s’alarme Michel Beretti.’’
 
De son côté, le proviseur se félicitait de la bonne tenue des épreuves de la matinée. Trois autres classes de première devaient passer leur examen cet après-midi.
 
image_43.png image.png  (3.52 Ko)

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047