Corse Net Infos - Pure player corse

Rallye Nebbiu-Saint Florent : Tony Aguzzi rafle la mise


Rédigé par José Fanchi le Jeudi 31 Octobre 2013 à 10:38 | Modifié le Jeudi 31 Octobre 2013 - 10:48


Pour un petit rallye régional, le Nebbiu a donné la pleine mesure à la passion qui anime les pilotes insulaires. Ils étaient 95 équipages à prendre le départ de cette édition 2013, avec quelques « pointures » bien affûtées et surtout décidées à donner le meilleur d’elles mêmes. Parmi elles, un certain Tony Aguzzi, dont le nom est étroitement lié au sport automobile insulaire. Il est venu, a vu et a gagné.


Le vainqueur sur les routes du Nebbiu
Le vainqueur sur les routes du Nebbiu
L’épreuve d’ouverture ne fut qu’une simple formalité. Une mise en bouche qu’il maîtrisa avec efficacité pour l’emporter devant le jeune Navarra (premier rallye) très à l’aise et Santini. Tony Aguzzi, très en verve, signait un nouveau scratch dans l’épreuve suivante, résistant aux assauts de Santini et Philippe Rognoni. Ce dernier réagissait dans l’épreuve 3 et signait le meilleur chrono avec fermeté et talent devant Santini et Aguzzi sans rien changer au classement général. D’ailleurs, pour se mettre définitivement à l’abri d’une éventuelle surprise, Tony Aguzzi remportait l’avant dernière spéciale pour accentuer son avance et se contenter d’un cinquième temps dans la dernière, remportée enfin par Santini, déchaîné, suivi de Rognoni, Navarra et Di Feo, brillant mais trop malheureux pour jouer le podium. Aguzzi remportait sa deuxième victoire de la saison après le Prunelli devant Santini et Philippe Rognoni, mais on salue la hargne et le courage de pilotes tels Navarra, Di Feo, Porcu et autres Langiani qui ont assuré le spectacle. Voilà en tout cas qui situe le niveau du sport automobile insulaire et la passion qui l’anime.

Classement final

Diféo
Diféo
1. Aguzzi-Borchia (207 S 2000) 28’01’’ (1ers Groupe A et A7s) -  2. Santini-Guidi (Mégane WRC) à 7’’8 (1ers FA 7k) -  3. Rognoni-Patrone (Skoda S 2000) à 13’’4 (A7 s) -  4. Navarra-Barra (Clio R3) à 24’’ (1ers Groupe R et R3) -  5. Di Feo-Parodi (Clio S 1600) à 55’’ (1ers FA 6 k) -  6. Porcu-Rochas (208 VTi) à 1’17’’ (1ers R2) -  7. Langiani-Rasigni (R5 GT Turbo) à 1’23’’ (1ers F2000 et F2/14) -  8. Nannucci-Mordiconi (205 GTi) à 1’14’’ -  9. Benazzi-Benazzi (BMW 135 i) à 1’28’’ (1ers Groupe GT et GT/10) -  10. Bianco-Santoriello (Clio RS) à 1’39’’ (1ers Groupe FN et FN3) -  11. Cardi-Marsicano (Honda Civic) à 1’54’’ (1ers F2000/13) -  12. Tyran-Dini (Clio R3) à 1’55’’ (R3) -  13. Baldrichi-Corbier (205 GTi) à 2’ (1ers F2000/12)   14. Mariani-Garcia (Clio Ragnotti) à 2’01’’ (FN3) -  15. D. Rognoni-Coasta (Porsche Cayman) à 2’12’’ (GT 10) -  16. Mattei-Marcellin (BMW Compact) à 2’27’’ (F2000/14) -  17. Queiroga-Eon (Clio RS) à 2’38’’ (F2000/14) -  18. Micheli-Ortali (Ford Fiesta) à 2’52’’ (A7 s) -  19Winterstan-Winterstan (Clio 3) à 2’53’’ (R3) -  20. Murati-Santoni (Ford Puma) à 2’58’’ (1ers FA 5k) -  21. Vangioni-Cherenti (Clio R3) à 3’04’’ (R3) -  22. Marchini-Poggi (106 S 16) à 3’12’’ (1ers FN2) -  23. Pompei-Franchi (Clio Williams) à 3’15’’ (F2000/14) -  24. Giovanni-Nanni (206V XSi) à 3’17 (F2000/14) -  25. Milani-Milani (206 JPM) à 3’22’’ (F2000/13) -  26. Nogues-Orsoni (Clio RS) à 3’24’’ (F2000/14) -  27. Ettori-Paolini (Clio RS) à 3’26’’ (F2000/14) -  28. Lorenzati-Bertucci (C2) à 3’26’’ (F2000/13) -  29. Tamburini-Cau (205 GTo) à 3’33’’ (F2000/14) -  30. Granini-Lazzarini (Saxo VRs) à 3’39’’ (FN2) - 31. Mari-Bracconi (106 XSi) à 3’39’’6 (F2000/13) – 32. Gouiran-Bertin-Maurice (AX Sport) à 3’42’’ (F2000/12) -  33. Avazeri-Martin (206 XS) à 4’16’’ (1ers A 6k) -  34. Anfriani-Caddeo (206 XS) à 4’24’’ (A 6k) -  35. Onzon-Casabianca (Honda Civic) à 4’27’’ (F2000/13) -   36. Salini-Bartoli (106 S 16) à 4’29’’ (FN2) -  37. Grazzini-Chiappe (DS 3) à 3’29’’ (R3) -  38. Martinaggi-Spadoni (C2-R2 Max) à 4’38’’ (R2) -  39. Jaumon-Luccioni (106 Rallye) à 4’56’’ (F2000/12) -  40. Berchielli-Caniffi (205 GTi) à 5’01’’ (F2000/13) -  41. Bernardini-Franchisci (Clio RS) à 5’02’’ (F2000/14) -  42. Calone-Rodriguez (205 GTi) à 5’07’’ (F2000/13) -  43. Spinetti-Galtieri (106 S 16) à 5’19’’ 6 (FA 6k) -  44. Bonel-Guglielmi (C2) à 5’19’’8 (A 6k) -  45. Catala-Billonnet (R5 GT Turbo) à 5’28’’ (1ers FN4) -  Combe-Vaquero (106 S 16) à 5’30’’ (FN2) -  47. Paoli-Aguilar (206 Xs) à 5’36’’ (F2000/13) -  48. Vien-Tramoni (205 GTi) à 5’51’’ (F2000/14) -  49. Morelli-Raggioli (106 XSi) à 5’52’’ (1ers FA 5) -  50. Bernacchi-Suzzoni (Clio RS) à 6’04’’ (F2000/14) -  51. Darraz-Malaspina (Saxo VTs) à 6’16’’ (F2000/13) -  52. Giuliani-Cristelli (AX Sport) à 6’20’’ (F2000/12) -  53. Andreani-Mocellini (309 16 S) à 6’28’’ (1ers FA7) -  54. Francisci-Pantignie (205 Rallye) à 6’53’’ (F2000/12) -  55. Maroselli-Sicurani (R5 GT Turbo) à 7’34’’ (F2000/14) -  56. Bazziconi-Gherardi (Fiat 500) à 7’46’’ (1ers F2000/11) -  57. Bigi-Miodini (Clio Ragnotti) à 8’04’’ (FN 3) -  58. Muzi-Gorguillo (C2) à 10’13’’ (R2) -  59. Sisco-Murati (Clio Williams) à 12’15’’ (F2000/14) -  60. Polifroni-Casula (Opel GSi) à 12’24’’ (F2000/14) -  61. Passeda-Passoni (206 Xs) à 14’15’’ (A 6k)
J. F.




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports