Corse Net Infos - Pure player corse

Procès de Paris : Appels à manifester


Rédigé par le Mardi 11 Octobre 2016 à 22:40 | Modifié le Mardi 11 Octobre 2016 - 23:01



Inseme per a Corsica
Alors que les nationalistes, et plus largement le peuple corse, se sont engagés irréversiblement sur le chemin de la paix et d’une solution durable et démocratique pour la Corse, la justice française vient de condamner de manière totalement disproportionnée et inacceptable trois jeunes Corses. D’autres actes bien plus graves ne connaissent jamais de telles peines en France. Cette situation ne peut qu’engendrer un sentiment d’écœurement et de révolte.  
Nous n’avons eu de cesse de dénoncer cette justice d’exception qui cause tant de souffrances et de drames en Corse.
Dans ce contexte, Inseme Per a Corsica invite l’ensemble de ses sympathisants et militants et au-delà, le peuple corse, à venir manifester dans le calme et la dignité ce samedi 15 octobre à Bastia à l’appel des syndicats étudiants et aux cotés de la jeunesse insulaire.  
Inseme Per a Corsica réitère ainsi son soutien aux jeunes militants condamnés et à leur famille en espérant les retrouver rapidement sur notre île et rappelle avec force sa volonté d’aboutir rapidement à une mesure d’amnistie pour les prisonniers politiques.  


U Riacquistu di Portivechju
Le lourd verdict prononcé à Paris à l'encontre de trois jeunes relève du choix délibérément politique. Il s'inscrit dans une volonté répressive qui signifie que l'Etat français récuse toute approche de négociation et de solution du problème - national - corse.
Condamner ces jeunes corses, c'est condamner le Peuple Corse. C'est refuser le droit à ce dernier de disposer librement - dans un climat enfin apaisé - de son avenir.
U Riacquistu di Portivechju appelle tous les porto - vecchiais, à s'associer massivement à la manifestation organisée à Bastia le samedi 15 octobre à partir de 14 heures.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 21:17 Orages : La décrue s'amorce en Casinca

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu