Corse Net Infos - Pure player corse

Pollution au large de la plaine orientale : les plaques d'hydrocarbures dérivent vers le Sud. Les plages restent interdites


La rédaction le Dimanche 13 Juin 2021 à 13:20

La reconnaissance aérienne effectuée ce dimanche matin 13 juin l'a confirmé : les plaques d’hydrocarbures repérées au large de la Corse s’éloignent du département de la Haute-Corse. Elles dérivent actuellement vers le Sud. Le préfet de la Haute-Corse. appelle néanmoins à la prudence. La surveillance du rivage et des plages, qui restent interdites, est toujours de rigueur. Par ailleurs des reconnaissances aériennes se poursuivent. Selon l’évolution de la situation, elles pourront amener à renforcer ou alléger les mesures prises



Le point de la préfecture de Haute-Corse

Le constat a été établi au terme d'une reconnaissance aérienne réalisée par un hélicoptère de la sécurité civile ce dimanche matin, et confirmée par les patrouilles effectuées par la gendarmerie maritime : les plaques d’hydrocarbures qui dérivaient au large de la Corse s’éloignent du département de la Haute-Corse et se dirigent vers le Sud.
"L’évolution des courants et des vents, et la possibilité que des parties de la nappe se soient détachées ou soient passées en-dessous de la surface et n’aient pas été repérées doivent néanmoins appeler à la prudence" explique la préfecture de la Haute-Corse.

Dans ces conditions, le préfet de Haute-Corse a décidé d'un "suivi continu et très attentif de la situation et une surveillance active du rivage et des plages."
Par ailleurs des reconnaissances aériennes se poursuivent. Selon l’évolution de la situation, elles pourront amener à renforcer ou alléger les mesures prises.


Autres décisions prises par le représentant de l'Etat :
La gendarmerie départementale et la gendarmerie maritime continuent de patrouiller sur le rivage et en mer pour vérifier qu’il n’y ait pas d’hydrocarbures sur le site ou en approche immédiate.


L’accès aux plages et à la baignade des communes du sud de la Haute-Corse reste interdit. Une analyse de la qualité des eaux de baignade a été demandée et si les services devaient intervenir, la présence de public sur les plages rendrait plus difficile leur action.
En fonction des résultats de l’analyse de l’eau, et en concertation avec les maires concernés, la mesure pourra évoluer.


La pêche a été réautorisée par le préfet de Corse, préfet de Corse-du-Sud dans les zones du département de la Haute-Corse dans lesquelles elle avait été interdite.

Le maintien des capacités de réaction immédiatesLes unités militaires de la sécurité civile de Corte et les pompiers restent en alerte et pourront intervenir rapidement en cas de nouvelle alerte.


Le matériel de pose de barrages, de ramassage et d’équipements de protection individuels reste positionné à la base aérienne 126, permettant une mobilisation immédiate en cas de besoin.
 
Les trois étangs (Palu, Diane et Urbino) seront rouverts dans les meilleurs délais, avec une possibilité de les refermer dans un délai de trois heures si la situation venait à évoluer.


Le plan POLMAR Terre reste activé
Le centre opérationnel départemental reste activé et passe en mode veille.
Le plan POLMAR terrestre activé tant que le risque n’est pas totalement écarté.Les points de situation réguliers avec la zone de défense Sud et la préfecture maritime deMéditerranée se poursuivent.
Le préfet de Haute-Corse tient à remercier tous les acteurs, notamment les maires du département, pour leur mobilisation qui se poursuit.

(Photos et vidéo Marine Nationale)














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047