Corse Net Infos - Pure player corse

Politique de cohésion de l’Europe : Marie-Antoinette Maupertuis en sera la rapporteure


Rédigé par José Fanchi le Jeudi 7 Juin 2018 à 23:55 | Modifié le Vendredi 8 Juin 2018 - 00:08


Depuis Sofia ( Bulgarie), Marie-Antoinette Maupertuis a fait part de sa satisfaction à l’occasion de sa désignation comme « rapporteure » de la prochaine politique de cohésion. Cela est de bon augure pour la Corse qui à toutes les chances d’être mieux écoutée mais aussi entendue du côté de l’Union Européenne. On sait en effet qu’entre l’Union Européenne et l’île, les enjeux sont nombreux. A commencer par le poids des fonds Européens


  « L’enjeu est important pour les régions Européennes, pour les régions insulaires et pour la Corse. » a déclaré la présidente de l’ATC depuis Sofia. Dans le cadre de ses fonctions de conseillère exécutive en charge des affaires Européennes, Marie-Antoinette Maupertuis a été désignée mercredi soir à Sofia (Bulgarie), par le comité des régions, "rapporteure*" de la prochaine politique de cohésion 2021-2027. Une politique dont l’enveloppe s’élève à 9, 5 milliards d’Euros.  


Le 2 Mai dernier, la commission Européenne a voté son cadre financier pluriannuel pour la période 2021-2027. A cette occasion, des coups de rabots ont été donnés à la politique de cohésion ainsi qu’à la politique Agricole commune (PAC). Une baisse des dotations de l’ordre de 10% a ainsi  été actée. En tout état de cause, il faut savoir que  la  mise en œuvre de ces politiques (politique de cohésion et politique agricole commune) obéit à des règlements qui ont été finalisés par la commission Européenne 29 Mai dernier.


Dans la foulée, le comité des régions a été saisi au sujet notamment de la politique de coopération territoriale européenne. Cette dernière se décompose en 3 parties :
  • La politique transnationale
  • La politique interrégionale
  • La politique transfrontalière
 En tout, 9 Milliards et demi d’euros sont dédiés à la politique territoriale Européenne.
J. F.


« *Hier, le comité des régions a une nouvelles fois été saisi. Cette fois ci, il s’agissait de désigner son rapporteur. C’est à cette occasion que ma désignation est intervenue.  L’enjeu est important pour les régions Européennes, les régions insulaires. Et pour la Corse, Cela pour plusieurs raisons :
  • Les programmes comme Interreg  sont fondamentaux pour la cohésion et l’intégration de régions au sein de l’union
  • La politique de coopération permet de générer  de la valeur ajoutée Européenne puisqu’elle couvre des projets transversaux tels que ceux liés au tourisme, à la culture, aux transports
« Symboliquement, à mes yeux en tout cas, cette nomination est un signal fort envoyé à certains Etats membres de l’Union tentés actuellement par le populisme et le repli sur soi. La politique Européenne, en effet, prône l’inverse. Elle est là pour renforcer les échanges,  l’interconnaissance entre les peuples Européens. »
 



Corse | Entretiens | Elections | Institutions





Derniers tweets
Corse Net Infos : U Ghjurnalettu di CNI https://t.co/dsAqWr8Y7G https://t.co/JIYNZvE8zM
Lundi 25 Juin - 16:56
Corse Net Infos : Campana nova per Urtaca https://t.co/lyTSGi5SQJ https://t.co/4KKR0UULiu
Lundi 25 Juin - 16:15
Corse Net Infos : Mighè Raffaelli s'est éteint https://t.co/KOV2dd8EEQ https://t.co/x9kYzrcI54
Lundi 25 Juin - 16:15
Corse Net Infos : Roccu Garoby : « J’ai reçu mandat du PNC pour être candidat aux élections européennes » https://t.co/aYKsOJX3ok
Lundi 25 Juin - 14:50



Newsletter






Galerie