Corse Net Infos - Pure player corse


Petits commerces : Corsica Libera s’engage contre la désertification du centre-ville d’Ajaccio


Solange Ettori le Mercredi 22 Mai 2019 à 08:13

Lors d’une conférence de presse réunissant les commerçants d’Ajaccio et la CCI de Corse-du-Sud, Vannina Angelini-Buresi a fait exposé la teneur de la question orale qu’elle posera ce sujet jeudi lors de la session de l’Assemblée évoquer l’avenir des commerces du centre-ville. Les élus de la majorité Femu a Corsica soutiennent désormais les commerçants qui dénoncent une situation économique de plus en plus difficile.




©Michel Luccioni
©Michel Luccioni

Depuis deux ans, les commerçants, alertent les autorités sur les dégâts économiques causés par le développement de la zone commerciale de Baleone où deux centres commerciaux  occupent désormais plus de 130 000 m2. Pas moins de 80 enseignes s’y sont implantées. Une catastrophe pour le centre-ville qui se vide et voit ses commerces fermer les uns après les autres.  En réponse à cette problématique, la CCI de Corse-du Sud annonçait le 13 mai dernier la création d’une commission d’aide aux petits commerces. L’objectif est clair : sauvegarder les commerces du centre-ville d’Ajaccio. Invités à intégrer cette commission,  les élus de la majorité de l’Assemblée de Corse avaient convié mardi les commerçants de la ville ainsi que la CCI pour une pré-lecture de la question orale qui sera posée jeudi lors de la session de mai.
Pour Vannina Angelini-Buresi, conseillère Corsica Libera (Femu a Corsica)en charge de cette question, l’économie du centre d’Ajaccio est une priorité.  

 

A cette explosion de l’offre commerciale, viennent s’ajouter des problèmes d’infrastructure. Les nombreux travaux de rénovation de la ville ainsi que le manque criant de stationnement impact sur la fréquentation du centre. Des solutions ont d’ailleurs été avancées par la Fédération des associations des commerçants du centre-ville d’Ajaccio (FACCA). L’association a notamment évoqué la possibilité d’aménager un parking  à la place des phares et balises entre la gare et le port de commerce. Cela permettrait selon les commerçants de simplifier l’accès au centre et de redynamiser la ville.  Ils attendent des autorités une prise en compte de cette problématique. 

 

Il y a deux mois, la FACCA effectuait une enquête auprès des commerçants de la ville. 80 % des commerces, tous secteurs confondus, déclarait une baisse de leur chiffre d’affaire.  Même si 18 % assuraient connaitre une stabilité, seulement 2% constataient une légère hausse. Tous affirment  connaitre une perte du chiffre d’affaire le samedi. Fuite des clients vers la zone industrielle selon la secrétaire du FACCA, Rita Beveraggi :  ‘’ Il n’y a pas suffisamment d’habitants pour pouvoir faire vivre à la fois le centre-ville et la périphérie. C’est impossible. Ce départ de la population crée un déséquilibre. ‘’

 Un véritable bilan d’urgence avait été établit par la Fédérations en 2017.Le dossier avait été remis à l’ADEC, la CDC, la CAPA , la CCI ,la préfecture ainsi que la Direccte. L’alerte des commerçant semble avoir été entendue. Aujourd’hui, les commerçants attendent de cette question orale une véritable prise de position de la part des élus et une possibilité pour eux de sortir de ce marasme.    

 






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Octobre 2019 - 06:51 La météo du Mardi 15 Octobre 2019 en Corse

Mardi 15 Octobre 2019 - 06:45 La photo du jour : Soleil levant sur Bavella

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude