Corse Net Infos - Pure player corse

Per a Pace : Refusons l’intervention de la France en Syrie


Rédigé par le Dimanche 4 Octobre 2015 à 01:48 | Modifié le Dimanche 4 Octobre 2015 - 22:41


Per a Pace rappelle sa ferme opposition contre l’état islamique mais exprime dans ce communiqué le sentiment que seul l’ONU doit intervenir, en prenant ses responsabilités, pour régler ce problème et non directement des pays comme c’est le cas actuellement.


Per a Pace : Refusons l’intervention de la France en Syrie
La barbarie est ce qui caractérise l'Etat Islamique et ses satellites. Ses atrocités dépassent l'entendement et ramènent les peuples des décennies en arrière. Ces nouveaux barbares sanguinaires et leurs soutiens doivent être combattus avec la plus grande détermination.
 
François Hollande, au nom de la France a décidé d'intervenir militairement en Syrie. L’association Per a Pace ne peut se résoudre à accepter cette énième intervention militaire de notre pays, d'autant qu'elle se réalise sans l'aval de la communauté internationale, en l'occurrence de l'ONU. Comme les deux dernières interventions de la France, en Lybie et au Mali, nous la condamnons fermement, car une fois de plus celle-ci ne réglera rien. Si la guerre était la solution nous le saurions depuis longtemps.
 
Ces interventions militaires au Moyen Orient et ailleurs dans le monde, qu'elles soient "autonome " comme le revendique François Hollande (notons au passage sans vote au parlement), où qu'elles soient à l'initiative des pays membres de l'OTAN, engendrent misère, repli, peur, et pour finir le chaos. Cette politique, aussi, conduit à faire le lit des extrémistes et autres arriérés. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.
 
La France doit œuvrer au sein de l'ONU afin de créer les conditions non seulement d'une paix juste et durable, mais aussi de jeter les bases d'une coopération sincère, condition sine qua none pour un développement social et économique viable afin que des millions de personnes puissent vivre en paix dans leurs pays. La France en sortirait grandie.
 
Depuis plusieurs années, l'ONU, organisation créée au lendemain de la deuxième guerre mondiale et qui a pour finalité la paix internationale est en grande difficulté pour régler les conflits. Elle intervient désormais en aval des catastrophes (aides aux réfugiés de guerre, lutte contre les épidémies, contre la pauvreté...). Régulièrement les résolutions de l'ONU sont bafouées, et bien souvent rendues caducs par les pays qui ont droit de véto au conseil permanent de l'ONU. L'exemple de la Palestine est suffisamment éloquent.
 
La coopération un outil pour la Paix et le Développement
 
Il est impératif au plan international d’arrêter les politiques de confrontations (confrontations économiques et militaires). Il est urgent de revenir à la diplomatie, à des politiques internationales qui font de la coopération un outil pour la paix et le développement. Il faut aussi s’interroger sur la production et la vente des armes. La France figure aujourd’hui parmi les principaux fabricants et vendeurs d’armes de destructions massives. Il faudra bien que le débat sur ce sujet ait lieu et que la question relative au recyclage des usines d’armements se pose.  Un vaste chantier civique est ainsi à ouvrir. 
 
Pour autant, et dans la situation, s'il doit y avoir intervention militaire, C'est dans le cadre d'une souveraineté mondiale et représentative des différents pays qu'elle devra s'exercer. Pour aujourd'hui cette tâche doit incomber à l'ONU.
 
Quant à l'OTAN, bras armée des pays occidentaux, cette organisation n’a plus aucune raison d'être et doit donc être dissoute. En effet, la disparition de l'URSS a de fait provoqué la fin du traité du pacte de Varsovie, le pendant du traité de l'Atlantique Nord.
L'OTAN comme la France n'ont aucune légitimité à intervenir en SYRIE.
 
Il y a près de deux ans déjà, l’association Per a Pace avait appelé au rassemblement devant la préfecture de Corse pour protester contre l’annonce faîte par le Président de la République, François Hollande, d’une intervention militaire de la France en Syrie. A l’époque, la raison l’avait heureusement emportée.
 
Nous nous prononçons résolument pour la Paix et la Solidarité.
 




Dans la même rubrique :
< >

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu




Derniers tweets
Corse Net Infos : Bastia : Ficaghjola, la dernière plage du centre ville en danger https://t.co/fiQij2zFje https://t.co/SJTPwcupy0
Mardi 21 Août - 01:16
Corse Net Infos : L’ACA accueille, sous forme de prêt, Naoto Sawai, un jeune milieu de terrain japonais https://t.co/efx6OV2r9U https://t.co/HB2igVgGQl
Mardi 21 Août - 00:46
Corse Net Infos : Le dossier du « fond de baie » d’#Ajaccio : Loin d’un long fleuve tranquille ! https://t.co/NqBACQbZms
Mardi 21 Août - 00:22
Corse Net Infos : Le dossier du « fond de baie » d’Ajaccio : Loin d’un long fleuve tranquille ! https://t.co/xAIdhLIiEs https://t.co/OiVPuIsnRx
Mardi 21 Août - 00:21



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio