Corse Net Infos - Pure player corse


Patriotti : "Sustegnu à Felici Benedetti"


le Samedi 15 Juin 2019 à 13:34

"Sustegnu à Felici Benedetti" : le collectif Patriotti, rassemblé autour de Jean-Philippe Antolini et Ulivieru Sauli, a tenu une conférence de presse ce samedi matin, devant le café Sax à Bastia, pour réaffirmer son total soutien à Felix Benedetti après le rejet par la Cour de Cassation du recours introduit après sa condamnation par la cour d'appel en Juin 2017 à 5 ans d'emprisonnement. La peine est donc devenue définitive. Mais ni Patriotti, ni les mouvements - A Manca, Core in Fronte - ni les syndicats - le STC - ni les jeunes étudiants et ni ses parents et ses amis, venus le soutenir pour la circonstance samedi, n'acceptent la décision de la cour de Cassation. Désormais et au-delà des actions que le collectif Patriotti pourrait déclencher pour manifester sa désapprobation, les conseils de Felix Benedetti - Benjamin Genuini notamment - songent à un recours devant la cour européenne des droits de l'homme.




Le texte lu par Ulivieru Sauli
Felici Benedetti a été arrêté le 6 Mars 2013. Son emprisonnement est survenu dans un contexte politique particulièrement significatif. A l'époque un schéma mortifère était mis en place par certains services de l'État français dont l'objectif était de désunir la recomposition stratégique des forces indépendantistes et autodétemtinationistes. Ce schéma se situe également dans la continuité de cette politique répressive ciblée qui affecte alors un certain nombre de militants de la Lutte de Libération Nationale. Il a été jugé en juin 2017, et, lourdement condamné à 5 ans (4 ans et trois mois après les faits). Remis en liberté en septembre 2015 II sera également interdit de territoire corse, assigné à lssy -les- Moulineaux puis à Paris jusqu'en mars 2017. En appel en juin 2018, il verra sa peine aggravée avec privation des droits civiques et  civils. Récemment en cassation, sa peine a été confirmée selon un rendu politique alors que la Cour ne doit juger que le droit...  


En se pourvoyant naturellement en cassation, Felici n'avait qu'un seul objectif démontrer l'aberrant traitement procédural qui lui a été imposé pour lui substituer le droit équitable à une justice sereine. Encore une fois, dès lors qu'il s'agit de militants politiques corses. l'appareil judiciaire, malgré le recours entamé, affirme ses méthodes totalitaires. Le refus du pourvoi en cassation, l'assimilation maintenue au "terrorisme", mettent symboliquement en évidence le refus de reconsidérer - malgré un certain nombre d'initiatives unilatérales - le problème politique corse et les droits s'y référant, parmi lesquels celui du droit à l'autodétermination.

 

Cette peine d'exception réaffirmée reflète la politique actuelle de l'État français à l'égard du Mouvement Patriotique qui oscille entre insidieuse pression et brouillerie perfide visant à susciter - comme ce le fut hier - des divisions dont la visée reste la fichages et procès qui ne cessent d'hypothéquer nos vies sociales, familiales et professionnelles ; à la prison et à l'exil qui s'opposent au principe collecte, lu droit à la réparation. Nous devons arracher à l'État français la cessation de toutes les poursuites et la libération de tous les prisonniers politiques. Nos racines ne sont pas des prisons. Elles affirment au contraire un peuple historique auquel la. France a confisqué ses droits parmi lesquels celui de disposer librement de son avenir. Ce qui signifie clairement que le processus de solution politique prôné aujourd'hui doit permettre à la Corse, au-delà d'une projection européenne, de retrouver sa place de Nation Libre au cœur mème de son berceau naturel, la Méditerranée. Cela fait donc de nous des résistants et non des terroristes.

 

 

Le temps reste à la mobilisation populaire. Comme nous l'avons collectivement signifié lors de la manifestation du 13 avril sur Bastia. Nous continuerons sur cette voie afin d'opposer au mépris d'État. à sa morgue coloniale. notre détermination de femmes. et d'hommes libres. Notre combat continue. Nous assurons Félix Benedetti de tout notre appui politique et patriotique. Nous apportons notre soutien fraternel à tous les détenus politiques. Nous rappelons notre engagement en faveur de toutes les victimes de la répression coloniale et notre résolution à susciter ou partager toute initiative mobilisatrice en leur faveur.
Fin chè ci sarà a riprissioni francesa, libartà ùn ci ni pudarà essa ! À noi tutti di vincia !


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047