Corse Net Infos - Pure player corse


Palasca : L’hommage de l’UIISC 5 aux sapeurs Cameau et Fauvel


François Daumont le Mardi 17 Septembre 2019 à 19:21

Ce matin du 17 septembre 2000, les sapeurs-sauveteurs Nicolas Cameau 23 ans et Pascal Fauvel, 22 ans, de l’unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile N°5 de Corte, prennent le chemin de la Balagne avec leurs collègues de la section « Vulcain 11 » afin de prêter main forte aux sapeurs-pompiers de Balagne. Ces derniers ont été engagés très tôt sur la commune de Palasca, afin de combattre un incendie dont l’origine criminelle ne faisait aucun doute et qui emportera tragiquement, les vies des sapeurs Cameau et Fauvel, alors âgés de 23 et 22 ans.




Afin de célébrer le souvenir de ce sacrifice ultime consenti par les formations militaires de la sécurité civile en Corse, une cérémonie avait lieu ce mardi matin sur les bords de la route territoriale N°30 en présence de nombreuses autorités civiles et militaires.
Chef d’orchestre du protocole, le Lieutenant-Colonel Laurent Couasné, patron des « Vulcains », devait comme la tradition militaire l’exige, commander le garde-à-vous des piquets d’honneur constitués par des personnels de l’unité cortenaise et des Sapeurs-Pompiers de Balagne.
Puis face à une assistance recueillie, un jeune sapeur-sauveteur de  l’UIISC 5 donna lecture des faits qui ont conduit les sapeurs-sauveteurs Nicolas Cameau et Pascal Fauvel à perdre la vie en service commandé.


« Comme chaque année nous sommes rassemblés autour de ce monument pour honorer la mémoire de nos frères d’armes les sapeurs Cameau et Fauvel morts en intervention il y a maintenant 19 ans. Le 17 septembre 2000, au lever du jour, les secours sont engagés sur un départ de feu aux abords du village de vacances de Lozari situé sur la commune de Palasca. Composé des éléments de premier départ du centre de secours de l’Ile Rousse, le détachement renforcé de moyens aériens, est complété par la section Vulcain 11 de l’UIISC 5. Afin de canaliser la progression du feu et de limiter la propagation du sinistre à plusieurs centaines d’hectares de maquis, la section reçoit la mission d’interdire la ligne de crête du mouvement de terrain où elle avait été engagée. Vers 7 heures 30, attisé par un fort vent de sud-ouest le front de flammes se renforce et menace dangereusement la position tenue par la section. Face à cette situation, l’ordre de repli est donné et c’est au cours de ce retrait que survient un embrasement généralisé. Piégée par ce brutal et imprévisible phénomène thermique, la section tente alors une ultime manœuvre défensive mais qui ne permettra pas la mise en sécurité de tous les intervenants. Encerclés par les flammes, les sapeurs Cameau et Fauvel tombent avec cinq de leurs camarades sapeurs-sauveteurs et sapeurs-pompiers. Le sapeur Cameau, mortellement brûlé ne se relèvera pas. Le sapeur Fauvel, très grièvement touché, succombera à son tour le 11 octobre 2000. Accomplissant leur devoir jusqu’au bout, les sapeurs Cameau et Fauvel sont morts au feu en faisant la preuve d’un dévouement extrême. Toujours très vif dans la mémoire des sapeurs-pompiers et des personnels militaires de la sécurité civile, le souvenir de cette tragédie, nous rappelle le sens et les risques de notre engagement mais surtout il doit nous guider dans nos actions pour rester fidèle à notre devise de sapeurs-sauveteurs « Servir pour Sauver » avec audace, courage et dévouement ».
 

Après quoi, des gerbes de fleurs, furent déposées avec respect au pied de la stèle commémorative au nom de l’UIISC 5 de Corte, du SIS de la Haute-Corse, de la mairie de Palasca et de l’association Avis 2000.
Une minute de silence était ensuite observée et à l’issue de celle-ci, la sonnerie aux morts devait retentir suivie par l’hymne national. Dérogeant au protocole, le Colonel Bernard Lemonnier président de l’association nationale des officiers de réserve de l’armée de l’air (ANORAA) devait au cours d’une émouvante allocution, rappeler les conditions qui ont présidé le 17 septembre 2000 à l’évacuation sanitaire des sapeurs grièvement brûlés, mettant tout particulièrement l’accent sur le cas du sapeur Pascal Fauvel qui devait décéder de ses blessures quelques semaines plus tard.

On notait également la présence de Mme Marie Quilichini, secrétaire de l’ANORAA, et officier de réserve citoyenne. Mettant fin au protocole, le Lieutenant-colonel Laurent Couasné, ordonna la levée du dispositif et devait saluer les personnalités présentes en compagnie du sous-préfet de Calvi et du maire de Palasca, avant de convier celles-ci à partager un convivial rafraîchissement.

Les personnalités présentes 
 Florent Farge, Sous-Préfet de Calvi, Nebbiu et Conca d’Oro représentant le préfet de Haute-Corse, Jean-Louis de Marco, maire de Palasca, Alexandre Vincensini, président de l’association pour les victimes de l’incendie de septembre 2000 (AVIS 2000), le Lieutenant-Colonel Jean-Noël Rigot, chef du groupement opérationnel Sud/Ouest, représentant  Guy Armanet président du SIS 2B et le Colonel Jean-Jacques Peraldi, directeur par intérim du SIS 2B, le Lieutenant-colonel Arnaud Estèbe, commandant adjoint du groupement départemental de la gendarmerie de Haute-Corse et le capitaine Stéphane Orticoni, chef du centre de secours de Calvi et du bassin opérationnel de Balagne accompagné par l’ensemble des chefs de centres de la microrégion, commandant Patric Botey, officier du SIS 2B .  



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude