Corse Net Infos - Pure player corse

Oui à une liste du Front de gauche à Ajaccio


Rédigé par le Mercredi 5 Novembre 2014 à 23:19 | Modifié le Mercredi 5 Novembre 2014 - 23:26


Manca Alternativa Parti de gauche prône une liste du Front de Gauche pour la prochaine élection municipale d'Ajaccio


Les élections municipales d’Ajaccio ont été annulées par le tribunal administratif de Bastia. Les raisons : « manœuvres frauduleuses et nombre significatif d’émargements irréguliers. »
Une fois de plus on est en face d’une situation qui découle de la pulitichella et du clientélisme que la Corse subit depuis des lustres. 
Des nouvelles élections sont prévues dans deux mois. Des alliances s’échafaudent. 
La mise en avant d’ambitions personnelles, réduit un moment de démocratie en un 
combat entre individus.
Il est pourtant plus qu’essentiel aujourd’hui de parler politique et de programme pour 
Ajaccio et ses habitants.

Dans ce contexte, le Front de gauche doit affirmer sa présence.Il ne peut pas rester en dehors de l’enjeu municipal, ni se diviser comme ce fut le cas lors des précédentes élections. 
Le choix d’une de ses composantes d’intégrer, dés le 1er tour, la liste Simon Renucci aux contours particulièrement flous, a contribué à créer confusion et désarroi dans l’électorat de gauche. 
Comment pouvait-on critiquer à juste titre la politique d’austérité de François Hollande et de son gouvernement et ses conséquences au niveau local et dans le même temps s’allier avec les représentants locaux des gouvernants socialistes ? 

Les électeurs ont d’abord sanctionné le pouvoir dit socialiste, puis, dans la foulée, le Front de Gauche pour son incohérence. 
Doit-il aujourd’hui reproduire un schéma qui a échoué ? 
Non bien sûr et il y a obligation pour lui d’aller aux Municipales dans la clarté, uni, sur 
la base d’un programme au service des Ajacciennes et des Ajacciens. 

Un programme de gauche, clairement opposé aux politiques d’austérité mises en œuvre par ces gouvernements se prétendant socialistes, à l’impact social dévastateur et inédit depuis la Libération.
Un programme intégrant, comme nos deux organisations l’avaient avancé dans la campagne de mai 2014, les questions de service public des transports et de l’eau, du logement social, en particulier pour les jeunes, de l’environnement, de l’emploi utile, etc. Avec une liste ouverte à toutes les composantes du Front de Gauche, mais également aux mouvements syndical et associatif, sans lesquels le débat démocratique et la résistance citoyenne n’auraient aucun sens.

Oui, il faut impérativement une liste du Front de gauche aux municipales d’Ajaccio, dès le premier tour des Municipales. Pour cela, nos organisations « Parti de Gauche » et « Manca Alternativa/Ensemble » ont d’ores et déjà pris contacts avec leurs partenaires, notamment avec le Parti communiste.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 21:52 Corsica Cristiana : A Diu a Prete Mondoloni

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu