Corse Net Infos - Pure player corse

Oscaro devient partenaire officiel de la Ligue corse des échecs


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 11 Octobre 2013 à 22:16 | Modifié le Samedi 12 Octobre 2013 - 01:06


Après un 1er partenariat initié en avril dernier, suite au coup de sang de son président, Léo Battesti, contre la Ligue nationale, la ligue Corse des échecs a signé une nouvelle convention avec Oscaro, leader européen et n°2 mondial de vente en ligne de pièces détachées automobiles. Désormais, Oscaro devient le partenaire officiel de la ligue insulaire. Il organise, du 19 au 23 octobre, dans le cadre du Corsican Circuit, son 1er Open Oscaro.com et apporte son appui technique et financier à la réalisation d’un grand site d’échecs pédagogique sur Internet. Explications conjointes, pour Corse Net Infos, de Léo Battesti et de Pierre Noël Luiggi, PDG d’Oscaro.


Les responsables de la ligue corse des échecs entourent leur Président, Léo Battesti, et Pierre-Noël Luiggi, PDG d'Oscaro.
Les responsables de la ligue corse des échecs entourent leur Président, Léo Battesti, et Pierre-Noël Luiggi, PDG d'Oscaro.
C’est la rencontre de deux réussites : celle de la Ligue corse des échecs, qui fait figure de modèle au niveau mondial, et d’Oscaro, société de vente sur Internet de pièces détachées automobiles, leader européen dans son domaine, et bientôt leader mondial. Initié en avril dernier, le partenariat prend, six mois après, une nouvelle ampleur avec la signature d’une convention qui fait d’Oscaro, un partenaire officiel de la Ligue insulaire.
 
L’open Oscaro.com
La 1ère manifestation concrète de ce partenariat aura lieu dans quelques jours à Bastia lors de l’organisation du 17ème Corsican Circuit, un des plus grands opens au niveau international, qui va se décliner autour de 3 grands tournois : l’open Oscaro.com du 19 au 21 octobre à Bastia et la finale au Palais des Congrès d’Ajaccio le 23, le Tournoi de Blitz le 20 octobre au théâtre de Bastia et le Trophée des jeunes, le 21 octobre au théâtre de Bastia et le 23 octobre au Palais des Congrès à Ajaccio. L'open Oscaro accueillera des centaines de joueurs et une quarantaine de champions dont les meilleurs joueurs français comme Etienne Bacrot, sextuple champion de France, ou Romain Edouard, les meilleurs joueurs hongrois, israéliens, mais aussi russes, croates et ukrainiens comme Zoltan Amasi, Andrei Istratescu, Vladislav Tkachiev, Csaba Baloh, l’ancien champion du monde Miso Cebalo, et le mythique Arthur Jussupow.
 
Un site pédagogique
Ce nouveau partenariat doit permettre la construction d'un grand site pédagogique échiquéen qui verra le jour en 2014. Depuis juin, Oscaro met tout son savoir-faire et son équipe d’ingénieurs et la Ligue corse, toute son expérience pédagogique, pour construire, de concert, un site inédit qui s’adresse à tous les joueurs, et non plus seulement à l’élite comme le font tous les grands sites en ligne. Ce site bilingue, français-anglais, sera résolument tourné vers les débutants et les joueurs moyens et bénéficiera d'importants moyens technologiques. Il offrira la retransmission en live et en streaming de tous les tournois d’échecs.
 
Une philosophie commune
« Nous sommes très fiers et heureux de signer un tel partenariat, heureux parce que Pierre Noël Luiggi est un exemple pour la société insulaire et fiers car s’associer à une société aussi prestigieuse confère encore une dimension supérieure à notre action et est une forme de reconnaissance pour la Ligue corse » se félicite Léo Battesti. Pour le président de la Ligue insulaire d’échecs, les deux entreprises ont une philosophie et un parcours commun. « Il existe un grand point commun entre les deux structures. L'une est commerciale et l'autre associative certes, mais toutes deux ont eu le même souci de donner au plus grand nombre un accès jusque là réservé aux constructeurs pour l'automobile et aux élites pour les Échecs. Nous avons fait la même chose qu’Oscaro en ébranlant les forteresses. Nous avons développé la masse ».
 
Un double bénéfice
La Ligue corse, depuis sa création, il y a 15 ans, a formé plus de 40 000 insulaires. Oscaro.com compte près de 3 millions de visiteurs, référence près de 500 000 produits, envoie 10 000 colis par jour et emploie près de 800 personnes.
Même satisfaction exprimée par Pierre Noël Luiggi : « Je suis fier de cette collaboration exemplaire, comme l'est la ligue corse par sa rigueur et son dynamisme. Léo Battesti est un visionnaire… C’est important d’être une entreprise citoyenne. Ce partenariat est bon pour Oscaro, entreprise de très haute technologie. C’est aussi une excellente opportunité de se soutenir entre entreprises corses. Je suis très heureux que Léo m’ait proposé ce partenariat qui nous permettra, un jour, je l’espère, d’avoir un champion du monde corse ».

N.M.

Léo Battesti, Président de la Ligue corse des Echecs, et Pierre-Noël Luiggi,, PDG d'Oscaro.
Léo Battesti, Président de la Ligue corse des Echecs, et Pierre-Noël Luiggi,, PDG d'Oscaro.
Léo Battesti : « Ce partenariat va nous permettre d’aller plus loin »
 
- Quel est votre sentiment après la signature d’un nouveau partenariat avec Oscaro ?
- C’est une convention qui nous fait plaisir à plus d’un titre. D’abord, par la dimension d’Oscaro qui est leader européen, bientôt mondial dans son domaine. Au niveau de la Ligue corse, nous en sommes très fiers. C’est aussi une satisfaction parce qu’outre l’amitié, nous partageons avec Pierre Noël Luiggi, une même philosophie.
 
- Vous insistez sur vos points communs. Quels sont-ils ?
- Dans nos activités, avec des moyens et des buts différents, nous participons d’une même conception du développement pour le plus grand nombre. Oscaro a rendu les pièces de voiture accessibles en abaissant considérablement leurs coûts, alors qu’elles étaient une chasse réservée. De même, nous avons porté vers le plus grand nombre, une activité souvent considérée comme élitiste, soi-disant réservée à une élite. Nous avons, en particulier en Corse, une masse considérable de jeunes qui jouent aux échecs.
 
- Que vous apporte ce partenariat ?
-  Nous avons formé, depuis 15 ans, 40000 jeunes Corses. Ce qui fait qu’aujourd’hui, 90 % des Corses, qui ont entre 7 et 22 ans, savent jouer aux échecs. En plus des moyens nouveaux qu’il nous donne, ce partenariat nous permet d’aller encore plus loin dans nos efforts de vulgarisation et dans le développement de cette activité.
 
- Dans quel état d’esprit êtes-vous 6 mois après votre éviction à l’élection de la présidence de la Ligne nationale ? 
- Je ne veux pas ressasser le passé. Je ne peux pas ignorer les préjugés qui existent par rapport à tout ce qui vient de la Corse. Même si nous pouvions marcher sur l’eau, on nous critiquerait en disant que nous ne marchons pas comme tout le monde ! Le fait que la Corse soit vue à travers un certain prisme déformant et le fait que nous soyons dans un contexte mondial particulier où tout le monde cherche des boucs-émissaires font que nous subissons, en tant que Corses, des exagérations de la situation. J’ai subi aussi le train-train et la routine des autres ligues régionales que je remettais en cause. Les clubs traditionnels veulent rester entre-eux. Moins ils sont nombreux, plus ils sont contents ! Nous, nous ouvrons les portes, nous aérons la ligue et cela crée quelques difficultés !
 
- Comment marche l’Ecole de l’excellence que vous avez lancée ?
- A Scola corsa di l’excellenza est déjà une grande réussite. D’abord, parce qu’elle s’inscrit dans le prolongement d’une tradition de formation que nous avons mise en place depuis la création de la Ligue. Avec cette école, nous avons donné un coup d’accélérateur aux joueurs les plus doués. Des critères objectifs avec le classement Elo montrent que nous avons, aujourd’hui, en Corse, des joueurs très puissants, qui sont parmi les meilleurs internationaux dans les catégories Petit Poussin et Poussin. Ils l’ont montré. Albert Tomasi est devenu vice-champion d’Europe. Il a réussi le meilleur score de l’équipe de France qui comptait 35 membres. C’est un résultat considérable ! Baptiste Roux et Chiara Sabiani ont réussi un grand parcours dans leur catégorie en se classant parmi les meilleurs. Et, quand on sait qu’Albert Tomasi est vice-champion d’Europe alors qu’il n’est pas champion de Corse dans sa catégorie, ça prouve le réservoir dont nous disposons en Corse ! Nous en sommes très fiers.
 
Propos recueillis par Nicole MARI

A suivre : l'interview de Pierre Noël Luiggi, PDG d'Oscaro.
 



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports




Derniers tweets
Corse Net Infos : Agression au couteau d'Ajaccio : Deux gardes à vue. Rassemblement de soutien devant l'Assemblée de Corse… https://t.co/8MNtbGUtXu
Mardi 25 Septembre - 00:09
Corse Net Infos : Conseil municipal de rentrée à Ajaccio : Travaux, culture, animation, la ville avance https://t.co/q5GtnCYOwV https://t.co/rAxirMXhLj
Lundi 24 Septembre - 21:59
Corse Net Infos : Trois morts par noyade en Corse-du-Sud https://t.co/XOHr1DadEk https://t.co/xnUfAz6Rwb
Lundi 24 Septembre - 21:39
Corse Net Infos : Tribune Libre -Jean Zuccarelli : "L'incinérateur, oui et vite, si…" https://t.co/jRqrmnLHlb https://t.co/Nilcde35TW
Lundi 24 Septembre - 19:29



Newsletter






Galerie