Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Mobilisation à Bastia pour l'adoption du Plan Salvezza : "Non à la mort des emplois en Corse !"


Livia Santana le Jeudi 26 Novembre 2020 à 19:07

Chefs d'entreprises, restaurateurs, commerçants, propriétaires de salles de sports, transporteurs, tous ont répondu présents à l'appel de l'UMIH ce jeudi 26 novembre à Bastia. Pour leur éviter une mort certaine, ils demandent l'adoption du Plan Salvezza, débattu ce même jour à l'assemblée de Corse.



Mobilisation massive à Bastia pour venir en aide aux emplois insulaires.
Mobilisation massive à Bastia pour venir en aide aux emplois insulaires.
Sur la marche funèbre de Chopin, deux cercueils en bois fendent la foule, une dizaine d'hommes en noir pour les porter. Sur les imposantes caisses en bois, une gerbe de fleurs, mais aussi des verres, assiettes, couverts, sel, poivre et même un vase, dressés. Vous l'aurez compris, sur la Place Saint Nicolas, ce jeudi 26 novembre, on assiste à l'enterrement des bars et restaurants terrassés par la Covid-19. 

Les croquemorts du jour, ce sont les employés du restaurant de l'hôtel Ostella à Bastia menés par leur directeur Amaury Maigret. "Le message est clair. Nous avons organisé ce parcours funéraire car notre profession meurt de jour en jour, il faut marquer les esprits. Une réouverture le 21 janvier, ce n'est pas possible", s'indigne-t-il. 

Plusieurs centaines de personnes vêtues de noir, venues de toute l'île, se sont rassemblées à l'appel de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Corse (UMIH) pour montrer leur soutien aux professions impactées par la crise sanitaire. Les banderoles déployées sont frappantes. Des  "commerces en détresse SOS" , "RIP mon commerce", "restaurants en deuil" ou encore ""les assurances doivent assurer, pas nous tuer" se dressent dans l'assemblée. 

De la solidarité 
Après cette entrée en matière quelque peu funeste, le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie de Haute-Corse prend la parole au kiosque à musique. "Je voudrais vous remercier pour l'engagement de solidarité sans faille que vous manifestez à vos collègues qui resteront fermés. Nous continuons à trouver injuste la décision du gouvernement de laisser bars, restaurants et salles de sports fermés. Nous sommes là pour demander au gouvernement de réviser sa position et qu'il ouvre ces commerces avant le 21 janvier."

Lui succèdent ensuite sur le même ton les représentants de la Chambre des métiers de l'artisanat, de la Chambre d'agriculture, de la Confédération des PME, de l'Union des petites entreprises, du Medef, des gîtes de France, de la Fédération Corse de l'hôtellerie de plein air, le représentant des salles de sport et celui des boîtes de nuits... Tous multiplient les appels à l'aide. "Achetez local chez vos artisans boulangers, charcutiers, fleuristes... Ils ont besoin de vous plus que jamais", lance la présidente de l'U2P, Louise Nicolaï. 

Le plan Salvezza et Rilanciu en toile de fond 
Cette mobilisation massive des Chambres et Confédérations corses fait écho au plan Salvezza è Rilanciu présenté ce jeudi 26 novembre à l'Assemblée de Corse et élaboré à l'IMF de Borgo le 10 novembre dernier. La Collectivité de Corse a travaillé main dans la main avec les acteurs économiques et sociaux pour élaborer un plan détaillé prenant en compte les spécificités de l'île. "Nous n'avons pas choisi ces spécificités de l'insularité donc aujourd'hui il faut nous aider", clame Jean-André Miniconi, l'Ajaccien qui représente la Confédération des PME de Corse. Pour Charles Zuccarelli, président régional de l'Organisation patronale Medef, cette large collaboration entre 80 chefs d'entreprises et les institutions est un "fait unique" . Il espère que ce plan "sera voté à l'unanimité". 




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047