Corse Net Infos - Pure player corse

Menaces de mort : Les soutiens à Saveriu Luciani se multiplient


Rédigé par le Mardi 24 Mai 2016 à 18:55 | Modifié le Jeudi 26 Mai 2016 - 01:16


Les soutiens à Saveriu Luciani, conseiller exécutif de Corse en charge de la langue corse et président de l'office hydraulique de la Corse, se multiplient au lendemain de la découverte de menaces de mort taguées sur les murs de l'OEHC de Ghisonaccia


Corsica Libera
Les élus du groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse apportent leur soutien fraternel et inconditionnel à Saveriu Luciani, militant de la première heure de la lutte du peuple Corse et conseiller exécutif.
Nous ne saurons accepter aucune tentative d’intimidation et nous continuerons, avec notre collègue et ami, à avancer sur le chemin de l’émancipation dans le cadre du mandat qui nous a été donné et dans le strict respect du serment pris devant les Corses.


Groupe communistes et citoyens du Front de gauche
Les élu(e)s du groupe communiste et citoyen du Front de gauche expriment leur solidarité à Xavier Luciani, président de l’OEHC, qui a été menacé de mort. Cet acte antidémocratique soulève l’indignation en soulignant une situation préoccupante qu’il faut endiguer absolument. Cela commence par la condamnation de l’acte insupportable et l’exigence que les moyens seront mis en œuvre pour interpeller celui ou ceux qui en sont responsables.
Dominique Bucchini
Josette Risterucci

U Partitu di a Nazione Corsa
U Partitu di a Nazione Corsa tient à faire part de son soutien militant, fraternel et
inconditionnel à Saveriu Luciani, membre fondateur du Parti et Conseiller Exécutif de Corse.
Ces tentatives d'intimidation n';entameront en rien notre détermination à œuvrer pour l'intérêt commun et l'idéal national. Aux auteurs, naturellement anonymes, de ces menaces, nous voulons dire l'indignation et surtout l'entière solidarité de tous nos élus, cadres et militants. S'en prendre à Saveriu, c'est s'en prendre à chacun d'entre nous.

Nous espérons donc, au moment où la Corse aspire massivement à la sérénité, que pareilles attitudes seront bannies de l'espace public, au profit du dialogue, de la démocratie et de la construction apaisée de notre pays.



Jeunes agriculteurs de Corse-du-Sud
Les Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud condamnent fermement les menaces et tentatives d’intimidation envers Saveriu Luciani Président de l’Office de Développement Hydraulique de la Corse  et Conseiller Exécutif de l’Assemblée de Corse.
 
Naturellement, nous lui apportons tout notre soutien et sommes à ces cotés.
Ces actes intolérables, mœurs d’un autre âge,  n’ont pas leur place dans une Corse apaisée, soucieuse du développement et de l’émancipation de son territoire auquel Saveriu Luciani homme de dialogue, fervent défenseur de l’insularité, participe avec honnêteté et probité.

 
 Jean Christophe Arrii-Président des JA2A  et l’ensemble du Conseil d’Administration des JA de Corse du Sud
 
I Ghjovani Agricultori di Corsica Suttana cundannanu firmamente e gabbazione è e tintative d’intimidazione incontru à Saveriu LUCIANI, presidente di l’Uffiziu di Sviluppu Idrolicu di a Corsica, è cunsiglieru esecutivu di l’Assemblea di Corsica.
 
Hè capita chi ci purtemu u nostru sustegnu è chi simu di i soi.
Ste parolle un ponu micca esse tullerate in una Corsica assirinata, è apinsirata di u sviluppu è di l’emancipazione di u so tarritoriu, à i quali participeghja cù onestità è prubità Saveriu LUCIANI, difenditore fervurosu di l’insularità.



Le syndicat F.O de l’O.E.H.C. 
Le syndicat F.O de l’O.E.H.C. condamne avec la plus grande fermeté, l’acte visant à menacer le président de l’Office Hydraulique de Corse.
 
 Face à de tels agissements, le syndicat F.O. exprime toute son émotion  et sa solidarité envers le président de l’Office et sa famille.
 
Bien avant, bien sûr, mais surtout après les douloureux évènements du 13  Novembre 2015 rien ne peut excuser des menaces de mort sur quelque être humain quel qu’il soit.
 
Des menaces inscrites lâchement entre chien et loup, sur les murs d’un bâtiment de l’Office Hydraulique  à Ghisonaccia qui au-delà de menacer un homme père de famille dans son intégrité, menace également l’Office Hydraulique au travers de sa fonction de président.
 
L’O.E.H.C. et avant lui la SOMIVAC avec son personnel disponible et compétent au service de la CORSE et de sa population, ,  ne se laisseront pas  intimider , par quelque  provocation que ce soit, cherchant à détruire et déstabiliser un outil cher à la Corse et au aux Corses.
 
Forts d’un métier valorisant la richesse qu’est l’eau et que plus d’un pays pourrait envier, ensemble les agents de l’O.E.H.C resteront déterminés pour poursuivre la mission qui est la leur.


 FSU de Corse
La FSU de Corse condamne les menaces faites à l'encontre de Xavier Luciani et lui apporte son soutien plein et entier.
Hier comme aujourd'hui la FSU trouve qu'il est inconcevable que des gens tapis dans l'ombre,
et sous des prétextes divers essayent d'imposer des choix.
Les débats politiques et les choix opérés par les élus doivent demeurer publics et dans l'espace public.
La FSU de Corse s'élévera comme elle l'a toujours fait, contre les menaces, les intimidations car il est insupportable pour une société qui aspire au vivre ensemble, que quelques personnes, ou groupuscules puissent essayer d'influencer des décisions ou une vision des choses.
La démocratie c'est la chance de pouvoir s'exprimer librement, de combattre politiquement les choix opérés par les uns et les autres mais toujours à visage découvert et non sous les menaces anonymes.


Université de Corse
"Le Président de l’Université de Corse et la communauté universitaire condamnent avec la plus grande fermeté les menaces et tentatives d’intimidation dont a fait l’objet Saveriu Luciani, Conseiller Exécutif en charge de la Langue Corse et Président de l’Office d’Equipement Hydraulique de la Corse. 
Face à la lâcheté de ces actes, l’Université tient à apporter son soutien affectueux et sans réserve à son collègue et ami Saveriu Luciani et à ses proches."


L'exécutif du STC
Les membres de l'Exécutif et l'ensemble des adhérents du STC condamnent les tentatives d'intimidation et tiennent à apporter leur soutien indéfectible au président de L'OEHC, Saveriu Luciani, menacé de mort au travers de tags sur les murs de l'agence de Ghisonaccia. 
Le STC s'insurge contre ces pratiques qui s'apparentent à un déni de démocratie.
Cet avenir, c'est ensemble et par voie démocratique que nous l'avons voulu.
Ces attaques à l'encontre d'un membre du gouvernement de la Corse pourraient fragiliser les missions d'un service public mis en place pour la Corse et les Corses, ébranler un outil de travail, et déstabiliser des salariés œuvrant au quotidien pour l'intérêt général. 
Le STC saura rester vigilant, réactif face à ces menaces et s'élèvera toujours contre ces comportements qui vont à l'encontre d'un désir commun de construction d'un avenir serein et apaisé."



 




Dans la même rubrique :
< >

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu