Corse Net Infos - Pure player corse


Marc-Antoine Nicolaï, réélu président de la ComCom de Costa Verde


Nicole Mari le Lundi 8 Juin 2020 à 15:01

Le président sortant de la Communauté des communes de Costa Verde et maire de Cervione, Marc-Antoine Nicolaï, candidat à sa propre succession, a été très confortablement réélu à la tête de la ComCom. Une élection sans surprise par 35 voix contre 8 à son opposant Charles Colombani, élu de la commune de San Nicolao, et 1 vote blanc. Huit postes de vice-présidents ont également été pourvus.




Marc Antoine Nicolaï, maire de Cervione, réélu à la présidence de la Communauté des communes de Costa Verde.
Marc Antoine Nicolaï, maire de Cervione, réélu à la présidence de la Communauté des communes de Costa Verde.
C’est dans une ambiance étrangement un peu tendue que s’est déroulée, vendredi dernier, à 17 heures, à la salle des fêtes de Santa Lucia di Moriani, l’élection sans suspense du nouveau conseil communautaire de Costa Verde. Un conseil élargi à 44 membres au lieu des 36 de la précédente mandature. Dans une salle suffisamment grande pour garantir la sécurité sanitaire imposée par les normes COVID 19,  les 44 délégués des 23 communes de la Costa Verde - l’intercommunalité qui s’étend de Taglio-Isolaccio à San Giuliano - se sont, donc, réunis pour élire leur président et les 8 vices présidents pour les 6 ans à venir.
 
Le président sortant, Marc Antoine Nicolaï, maire de Cervione, et sa liste de vice-présidents ont tous été élus à une très large majorité. L’opposition, portée par la mairesse de San Nicolao, Marie-Thérèse Olivesi, et ses six délégués communautaires, dont l’un d’eux, Charles Colombani, était candidat, n’a recueilli que 8 voix sur 44.
 
Trois nouveaux maires ont fait leur entrée à l’exécutif de la ComCom : Marie Thérèse Mariotti, mairesse réélue de Taglio-Isolaccio, a décroché la 2ème vice-présidence, Vincent Antomarchi, nouveau maire de Santa Lucia di Moriani, la 3ème vice-présidence, et Pierre Lorenzi, maire réélu de Piobetta d’Alesani, la 8ème vice-présidence.
 
L’esprit de consensus
Très heureux de sa réélection, Marc Antoine Nicolaï a, après une minute de silence en mémoire des victimes du COVID 19, remercié l'ensemble des délégués pour leur confiance renouvelée et les a appelés à œuvrer ensemble. « La gestion politique du fonctionnement de la Communauté de Communes de la Costa Verde, depuis sa création, s’est toujours déroulée de manière assez consensuelle, partenariale et en accord quasi unanime sur les orientations et les actions engagées. Notre intercommunalité a toujours mis de côté les clivages politiques partisans afin de contribuer au développement économique et à l’émancipation de notre territoire. La politique politicienne est une chose, l’action publique en est une autre. Il convient comme cela a déjà été fait dans le passé de repartir sur cet esprit consensuel en agissant dans le seul intérêt de nos populations. Pour ma part, je m’y emploierais de la manière la plus active et la plus rigoureuse et j’agirais de manière égale auprès des 23 communes qui composent notre entité intercommunale », a-t-il précisé d’emblée.
 
La gestion sous COVID
Il a, ensuite, rendu hommage aux agents de la ComCom qui sont restés sur le front malgré le COVID. « Durant la période extrêmement compliquée et difficile que nous avons connu, ils se sont mobilisés afin de pouvoir assurer le fonctionnement de notre structure intercommunale. Cette période de confinement, qui a duré trois mois, a permis de mettre en évidence leur motivation, leur engagement et leur professionnalisme… ». Avant de rappeler qu’il a fallu faire face à une baisse de 50 % des effectifs : « Ce qui a rendu difficile la mise en œuvre de nos missions premières à savoir : la collecte et le traitement des déchets ménagers, le traitement et la collecte des eaux usées et l’instruction des services d’urbanisme. Mais avec du personnel volontaire, on a pu néanmoins assurer ces missions dans des conditions relativement satisfaisantes ». Le 11 mai, avec la pleine remise en fonctionnement des services, il a fallu « également faire face à la gestion des écoles élémentaires dont la ComCom est compétente à savoir Valle d’Alesani et Velone Orneto. L’école de Valle d’Alesani a rouvert dans des conditions sanitaires tout à fait confortables avec des moyens pédagogiques et d’accompagnements suffisants. Par contre, l’école de Velone d’Orneto, compte tenu de la difficulté de maintenir les personnels en activité, n’a à ce jour pas rouvert ».

Des actions de solidarité
Dans ce contexte de crise économique et sociale, le président réélu a listé les actions de solidarité engagées en direction des populations : distribution de supports pédagogiques auprès d’une centaine d’enfants scolarisés dans les écoles du territoire, accueil pédagogique pour aider les parents à trouver une solution de garde pour leurs enfants, ou encore un accueil personnalisé des porteurs de projets et acteurs économiques pour les soutenir dans les démarches administratives concernant les dispositifs de soutien de l’activité. Une aide personnalisée aux populations vulnérables a été mise en œuvre, avec notamment la livraison de bouteilles de gaz et autres petits services à domicile. Une aide matérielle et financière a été accordée au développement et à l’installation de la maison médicale avancée de Moriani Plage. Pour doter l’ensemble des services de matériels adéquats, la ComCom a procédé à l’acquisition de près de 30 000 masques. De manière concertée avec 7 communes littorales, la réouverture de l’ensemble des espaces balnéaires du territoire a été organisée en mettant en place une signalétique adaptée et les mesures de préventions nécessaires. Une veille informative sur les réseaux sociaux a été assurée, tout comme une veille juridique permanente concernant l’évolution des dispositifs réglementaires a permis d’agir en temps réel et d’adapter le fonctionnement administratif.
 
Un impact financier
Ceci dit, Marc-Antoine Nicolaï n’a pas caché son inquiétude quand à l’impact attendu de la crise sanitaire sur le budget de la ComCom : « Comme les autres collectivités, la ComCom va connaitre une période compliquée dans son développement avec une récession sans précèdent qui va, sans doute, limiter les moyens d’intervention de l’Etat et, de fait, les moyens accordés aux collectivités locales. De plus, nous allons subir de plein fouet la baisse significative de l’activité touristique et de l’activité économique tout court avec vraisemblablement une baisse des recettes liée à la taxe de séjour, de la redevance spéciale, et du volume du traitement des eaux usées. Ce qui va, de fait, engendrer une baisse des moyens financiers et, peut être, selon les mesures qui seront annoncées au niveau national, une perte de la CFE (Cotisation foncière des entreprises) et la CVAE (Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises), deux recettes fiscales importantes pour le développement de notre collectivité. De plus, la ComCom devra faire face à une hausse sans précédent du coût de traitement des ordures ménagères, liée notamment à la mise en balle qui a été opérée en fin d’année dernière et à son transfert sur le continent qui s’est réalisé durant la période du confinement. Cette situation financière sans précédent va nous imposer une rigueur plus accrue de nos interventions et vraisemblablement un différé des opérations d’équipements prévues cette année ».
 
Une feuille de route
Enfin, Marc-Antoine Nicolaï a annoncé la mise en place de commissions de travail thématique dans chacun des domaines de compétence de l’interco - urbanisme, déchets, assainissement, développement économique, action touristique, montagne… - ou, au besoin, pour répondre à des problématiques ponctuelles. « L’idée est de faire émerger un certain nombre de propositions afin d’établir une feuille de route plus lisible », précise-t-il. Des réunions avec les maires du territoire seront organisées, les acteurs économiques et associatifs seront associés aux orientations stratégiques à développer sur le territoire. Et de conclure sur un souhait : « Que l’ensemble des élus du territoire prenne une part plus active au développement de notre intercommunalité dans un environnement qui est contraint, complexe et pour lequel beaucoup d’incertitudes pèsent à l’avenir ».

Composition de l’Exécutif de la ComCom de Costa Verde

Président : Marc Antoine NICOLAI
1er Vice Président : Maurice CHIARAMONTI
2ème Vice Président : Marie Thérèse MARIOTTI
3ème Vice Président : Vincent ANTOMARCHI
4éme Vice Président : François MELA
5ème Vice Président : François BERLINGHI
6ème Vice Président : Pascal OTTAVI
7ème Vice Président : Jean Jacques PAOLI
8éme Vice Président : Pierre LORENZI



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047