Corse Net Infos - Pure player corse

Manifestation contre le pass sanitaire : À Bastia la vaccination des jeunes inquiète


La rédaction le Samedi 4 Septembre 2021 à 20:21

Huitième samedi de mobilisation ce 4 septembre pour protester contre le pass sanitaire. A Bastia près de 200 personnes ont défilé dans les rues du centre-ville contre l’obligation vaccinale



Le cortège devant la préfecture
Le cortège devant la préfecture
Il est 19 heures ce samedi 4 septembre et devant la préfecture, près de 200 personnes se sont rassemblées une nouvelle fois pour protester contre le pass sanitaire et crier leur refus à l’obligation vaccinale. Si à Bastia, comme ailleurs, la mobilisation s’érode de semaine en semaine, la motivation des manifestants ne s'essouffle pas. Pour le huitième samedi consécutif,  mégaphone à la main, Annita prend la parole pour rappeler que "les participants à ces rassemblements sont des citoyens engagés mais apartisans, asyndiqués et de tous bords politiques" avant d'inviter les manifestants à ne rien lâcher : "On fonce"

La vaccination des jeunes  en question

Au lendemain de la rentrée scolaire et après l'annonce de l'ARS et du rectorat concernant le lancement d’une campagne de vaccination dans les collèges et lycées de de Corse, c'est la question de la vaccination des adolescents de 12 à 17 ans, qui cristallise les craintes de bon nombre de manifestants et des soignants présents.  
"
La vaccination, notamment des mineurs, comporte trop de risques, selon un médecin qui en est à son huitième samedi dans la rue,"les vaccins à ARN messager comme le Pfizer sont trop récents... nous n'avons pas assez de recul" .
Comme lui, un peu plus loin, plusieurs femmes opposées "à cette dictature sanitaire" se rangent timidement dans le cortège  : "C'est la première fois qu'on participe à la manifestation, on n'est pas contre le pass sanitaire mais on est contre l'obligation vaccinale, surtout celle des ados".

En Corse, 9 000 ados pas vaccinés
Ce qui inquiète les parents présents c’est la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans les établissements scolaires : "Seule l'autorisation d'un des deux parents est maintenant nécessaire pour faire vacciner les 12-15 ans et à partir de 16 ans les élèves n'auront plus besoin d'autorisation parentale", regrette Sylvie, mère d'un jeune homme de 17 ans qui veut se faire vacciner malgré l'opposition de ses parents : "Les parents ne decident plus rien au niveau de la santé, c'est absurde."


Libertà
Dans le cortège qui s'élance sur l'avenue Maréchal Sebastiani pour rejoindre la place Saint Nicolas, les manifestants ont des profils très différents, mais tous partagent le même sentiment : "Je suis ici pour la liberté et contre l'obligation vaccinale", comme l’ affirme une soignante qui refuse toujours de se faire vacciner dénonçant "un vaccin qui n'en est pas un". Consciente du risque qu'elle prend pour son emploi en ne se faisant pas vacciner, elle assume ce choix qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur sa vie et sa carrière. Et en attendant l'échéance du 15 septembre elle continue de manifester pour défendre "sa liberté".
----

Un rassemblement similaire s'est déroulé au même moment à Ajaccio.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047