Corse Net Infos - Pure player corse

Madeleine Acquaviva, doyenne de Calvi, nous a quittés à l'âge de 108 ans !


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 3 Septembre 2018 à 13:17 | Modifié le Lundi 3 Septembre 2018 - 23:52


C'est un immense voile de tristesse qui a envahi la Corse hier à l'annonce du décès de notre doyenne, Madeleine Acquaviva, survenu à Corte à l'âge de ... 108 ans !
Madeleine Acquaviva vivait toute seule à Calvi mais été originaire de Lozzi où les obsèques ont été célébrées ce lundi en l'église Saint-Jacques


Madeleine Acquaviva devait fêter ses 108 ans jeudi prochain (collection Gilbert Guizol)
Madeleine Acquaviva devait fêter ses 108 ans jeudi prochain (collection Gilbert Guizol)

Elle venait de rentrer dans le cercle des grands centenaires français de plus de 107 ans et devait célébrer ce jeudi 6 septembre son 108e anniversaire.
Madeleine Acquaviva s'est éteinte à Corte, laissant derrière elle le souvenir d'une dame qui a toujours su faire face avec courage aux épreuves de la vie.
Née très vraisemblablement  à Lozzi le 6 septembre 1910, Madeleine a eu la douleur de perdre sa mère décédée prématurément à l'âge de 56 ans, alors que son père subissait une perte de capacité à cause de problèmes de vue.
Très tôt elle est devenue soutien de famille au sein d'une fratrie de 7 enfants.
Madeleine est demeurée célibataire toute sa vie et sans descendance.


Le souvenir de cette grande Dame que nous avons eu la chance de rencontrer lors d'une réception organisée le 13 novembre 2014 par le CCAS de la Ville de Calvi  autour de la doyenne de la commune et de plusieurs octogénaires  est toujours là présent dans nos mémoires.
Alerte, un tantinet espiègle, pleine d'humour, Madeleine s'est livrée au jeu des interviews avec beaucoup d'assurance.
«  Je suis très bien entourée par mes neveux et nièces, mais j’ai choisi de vivre seule chez moi car je suis libre et c’est bien comme ça . Oh vous savez,  ça ne me dérangerait pas de partir, même ce soir »  nous avait-elle lancé.
Chouchoutée par tous, Madeleine avait aussi son caractère. Et, au moment des discours, alors que chacun voulait l'avoir à ses côtés, Madeleine lançait : "«  Je souhaite m’asseoir à cette table comme ça, je pourrais voir tout le monde »  en désignant l'endroit choisi.


De ses souffrances, des moments difficiles qu'elle a pu traverser, Madeleine n'avait pas souhaité en parler, choisissant plutôt d'évoquer les différentes évolutions et inventions qui ont bouleversé notre vie.
On l'a dit, Madeleine Acquaviva avait fait le choix de vivre seule dans son appartement de la rue des écoles à Calvi où elle recevait régulièrement la visite de ses neveux et nièces mais aussi de Mireille Maraninchi, présidente de l’ADMR et de Françoise Sévéon, adjointe au maire de Calvi en charge des affaires sociales, présente ce lundi en l'église San Ghjàcumu de Lozzi où proches et amis s'étaient rassemblés pour assister à la cérémonie pour la paix de son âme présidée par l'Abbé   Olivier Culioli  curé de Corte, avant de l'accompagner jusqu'à sa dernière demeure.
En cette douloureuse circonstance, la rédaction de Corse Net Infos présente à ses neveux et nièces ainsi qu'à toutes les personnes que ce deuil afflige ses sincères condoléances.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie