Corse Net Infos - Pure player corse



Livre : Les confidences sur le... feuillet de Jean-Baptiste Croce


Philippe Jammes le Mardi 13 Décembre 2022 à 13:43

Ancien journaliste au « Provençal », puis à « Corse-Matin » où il a été durant 10 ans directeur de l’agence bastiaise, Jean-Baptiste Croce, qui n’a jamais vraiment abandonné la plume et l’encrier, vient de publier un livre de confidences.
CNI a voulu en savoir un peu plus sur ces confidences couchées sur des feuillets.



"En toutes confidences" un livre souvent croustillant qui se dévore !
"En toutes confidences" un livre souvent croustillant qui se dévore !
Ses lecteurs, fans ou détracteurs, ont toujours reconnu la justesse d’observation et l’impertinence du journaliste bastiais qui a aussi collaboré à la célèbre Radio Corsica International à ses débuts. Dans « En toutes confidences », notre confrère, président du Festival du film italien de Bastia, regroupe cinquante-trois chroniques parues dans « Settimana », le magazine hebdomadaire de « Corse-Matin », entre février 2021, date de sa prise de retraite, et fin 2022.

Dans cet ouvrage, l’auteur nous livre un regard original et curieux sur l’actualité culturelle dans toute sa diversité : cinéma, notamment corse, musique, art, littérature, mais aussi de certains faits de société qui créent la polémique comme le mouvement MeToo,  les outrances du wokisme, le snobisme à l’égard de la culture populaire et les terribles épurations artistiques qui sévissent en Iran et en Russie. « Après plus de 30 ans de journalisme, je peux vous affirmer que, dans l’univers des médias et de l’édition, l’un des rôles les plus enviés est celui de chroniqueur » explique Bati Croce. « La raison en est simple. Il s’exerce en effet dans une totale liberté de ton et d’expression, permettant à celui qui tient la plume d’être irrévérencieux, acerbe, humoristique, léger, enjoué, impertinent ».

"Dévoiler des récits insolites"
Vous l’aurez compris, gentil, il l’est rarement. Un des rares à bénéficier de cette clémence est son grand ami aujourd’hui disparu : René Viale. « L’objectif de ce livre est de capter des instants de vie, de raconter des petites histoires contemporaines ou passées, de dévoiler des récits insolites et de regarder le monde tel qu’il est, sans jamais perdre son esprit critique » souligne l’auteur.

« C’est en octobre 2022 que j’ai décidé de répondre favorablement à la proposition de la nouvelle maison d’édition corse Musanostra qui souhaitait réunir mes chroniques de presse. L’éditrice Marie-France Bereni-Canazzi me laissa entendre que ce jeu de l’esprit valait la chandelle car mes articles étaient autant de petites fenêtres sur notre époque, notre région, notre histoire et nos sentiments, des plus intimes aux plus universels ».

Adoptant joliment une gravité espiègle, Bati Croce attrape l’air du temps en s’adaptant aux sujets les plus variés. « Dans cette optique, je n’ai pas hésité à apostropher l’écrivain Angelo Rinaldi pour sa diatribe sur la Corse publiée dans Le Figaro, et dénoncer la cabale contre le cinéaste anglais Ken Loach accusé à tort d’antisémitisme » précise JB Croce. « J’ai également brossé des portraits insolites comme ceux de l’exorciste de l’Église de Corse, de cet ancien refugié du Laos devenu président de la Ligue Corse d’Échecs et de cet écrivain bastiais oublié qui obtint le Prix Goncourt en 1905. J’ai souhaité raconter aussi des histoires inédites comme la légende du diamant de Liz Taylor née dans le petit village de Guarguale en Corse du Sud, la chanson « Pénélope » que Georges Brassens écrivit pour la résistante corse Noëlle Vincensini, la mauvaise humeur de Balzac après son « insupportable » séjour ajaccien ou encore les documents volés de Céline qui auraient été cachés sur l’île et le trésor érotique de la bibliothèque Prelà ».

Si ces chroniques de « Settimana » sont reproduites dans leur intégralité, certaines ont été légèrement retravaillées pour ôter l’aspect parfois trop journalistique. « Sur certaines j’ai aussi rajouté un peu de texte car point limité aux 3700 signes imposés dans le journal »

Dans ce livre, cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année, Jean-Baptiste Croce évite tout dogmatisme. Son seul objectif est de permettre aux lecteurs de passer un agréable moment de lecture. Et confidence pour confidence : c’est réussi !

Alors pour conclure Bati, peut-être une petite confidence scoop pour CNI ? Cette 35ème édition du Festival du film Italien ? « Il sera très beau. Un festival d’enfer, très éclectique avec de très nombreux invités… En toute confidence.. Robin Renucci en sera le parrain».  
 
Info ++
« En toutes confidences » (Musanostra Edizione, 238 pages, 17 euros) est en vente exclusive à la librairie "Alma" à Bastia. Une dédicace aura lieu ce mercredi 14 décembre à 17 heures.
 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022