Corse Net Infos - Pure player corse


Litige foncier à Santu Petru di Tenda : Core in Fronte dénonce


Vincent Marcelli le Lundi 10 Janvier 2022 à 17:37

Le mouvement nationaliste Core in Fronte a donné, ce samedi, une conférence de presse à Santu Petru di Tenda où il litige foncier oppose deux familles. Un litige qui comprend également le domaine public. Au coeur du problème, le couvent San Ghjisè bâti au XVIe et qui inclut une chapelle romane du XIIIe…



Photo Core in Fronte
Photo Core in Fronte
Jean-Baptiste Lucciardi, conseiller municipal de la commune de Santu Petru di Tenda, Marc Tomi, maire de la commune et de militants Core in Fronte avaient convié la presse ce samedi 8 janvier afin de faire le point sur un litige qui oppose les familles Popoff et Casta. Un conflit qui puise sa source dans le Couvent San Ghjisè qui, bâti au XVIe siècle a toujours appartenu à des privés suite à la révolution de 1789. Problème majeur, l’édifice inclut en son sein, une chapelle romane du XIIIe siècle, qui elle, reste une propriété de la commune. « En 1974, explique l’élu municipal, la famille Popoff est venue s’installer ici. Elle a racheté et rénové le couvent grâce à des connaissances à Paris, notamment un architecte des bâtiments de France. Aujourd’hui, M.Ivan Popoff fils de l’acheteur, est propriétaire des trois quarts de l’ensemble mais la famille Casta a y a conservé des biens, notamment une partie du jardin du couvent, certaines pièces (la salle du chapitre) et deux tombeaux. »

L’imbroglio, qui s’est étendu au fil du temps, viendrait alors du fait que les Casta n’ont accès à leur propriété que par l’église romane. « M. Popoff nous dit qu’il a un bail, ajoute Jean-Baptiste Lucciardi, à notre connaissance, ce bail a été contracté en 1974 pour une durée de 18 ans. Il est donc caduc depuis 1992. En outre, le document stipulait que la chapelle devait être ouverte au public les samedis et dimanches et utilisée à des fins culturelles. On est loin du compte... Par ailleurs, l’église est actuellement utilisée en tant que hangar agricole, ce qui est inacceptable. Quant à l'accès, il est tout simplement fermé. »

Un conflit ancien
Le conflit toujours d’ordre privé, se poursuit au niveau agricole cette fois avec un terrain loué par les Casta à M. Popoff. Là aussi, et dès 1992, un bail renouvelable en 3-6-9 avait été établi mais dès lors que Rémi Casta, jeune agriculteur avait fait valoir son droit à récupérer le terrain afin de le mettre en valeur, il s’est heurté à un refus « au motif que le dit terrain ne remettait pas en cause l’exploitation agricole de Rémi » argumente l’élu.

Enfin, le conflit est également d’ordre public, la chapelle étant propriété de la commune. « M. Popoff refuse de nous remettre les clés de la chapelle. Lors d’une délibération en décembre dernier, nous avons voté pour mettre un terme à son occupation, argumente le maire, afin d’étudier les conditions de sa réintégration dans le domaine communal et d’utiliser l’église à des fins culturelles et patrimoniales...Nous aimerions régler le conflit à l’amiable, si tel n’est pas le cas, la justice tranchera. »

Un conflit privé qui intègre la sphère politique
De son côté, la famille Popoff dénonce "un conflit privé qui intègre la sphère politique..."
Une affaire qui suscite de vives polémiques et un soutien qui ne cesse de croître en faveur du jeune agriculteur qui a reçu l'appui de l'ODARC et de la commune. 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047