Corse Net Infos - Pure player corse

Ligue 2 : Scénario cruel pour le GFCA face à Niort (0-1)


Rédigé par Vincent Marcelli le Vendredi 30 Novembre 2018 à 23:04 | Modifié le Vendredi 30 Novembre 2018 - 23:18


Mal rentré dans son match face à une solide équipe niortaise, le GFCA a, ensuite rééquilibré la tendance. En infériorité numérique durant la quasi-totalité de la seconde période, après l’expulsion de Gomis, il croyait tenir le nul avant un pénalty assassin et sévère concédé au bout du temps additionnel…


(Photo Marcu-Antone Costa)
(Photo Marcu-Antone Costa)
Cruel et sans doute injuste. Tel pourrait être le sentiment qui ressort à l’issue de cette rencontre entre le GFCA et les Chamois Niortais. On pourra aussi se demander le bien fondé d’un pénalty loin d’être flagrant sifflé en toute fin de rencontre. Toujours est-il que c’est avec un sentiment d’injustice énorme que les Gaziers ont quitté la pelouse de Mezavia.
Connaissant la valeur d’une équipe niortaise joueuse et à son avantage, le match promettait. D’autant que de son côté, le Gaz restait sur trois victoires consécutives et une très belle prestation à Metz. Pourtant, les Ajacciens, à l’évidence, timorés, rentrent mal dans leur match. Sur un raté, Djigla est tout près d’ouvrir le score dès la première minute de jeu. Gênés par le pressing adverse, les Gaziers mettent un gros quart d’heure avant de pointer le bout de son nez. Roye, qui se rappelle au bon souvenir de ses anciens coéquipiers s’offre une grosse occase de la tête (14e), signe que les Ajacciens semblent peu enclins à se laisser bousculer. Mais l’arrière-garde a encore du mal et tout Mezavia retient son souffle quand Dona Ndoh se présente seul devant Oberhauser et met le ballon au-dessus (33e). Le match s’équilibre et la pause intervient à point nommé pour recadrer les choses du côté ajaccien.


Un pénalty sévère
On ignore ce qu’Hervé Dellamagiore a pu dire à ses joueurs durant la pause. Toujours est-il qu’il doit revoir son plan de bataille à la suite de l’expulsion de Gomis (2e carton jaune). En infériorité numérique, le Gaz est paradoxalement beaucoup mieux. Tout le stade Ange Casanova se lève comme un seul homme sur un tir d’Armand sauvé sur la ligne (53e). Au fil des minutes, les Niortais reprennent le dessus face à de Ajacciens qui payent physiquement leurs efforts. Dans le dur, le GFCA fait de la résistance et la rentrée d’Araujo fait du bien. Ce même Araujo qui provoque l’expulsion de Rivyieran (87e). On se dit alors que le point du nul sera un moindre mal. M. Dechery, l’arbitre de la rencontre, en décide autrement. On joue la dernière minute quand sur un ballon anodin, il siffle un pénalty, non sans voir hésité au préalable. Dona NDoh saisit l’offrande et les Chamois s’imposent. Cruel et surtout injuste pour le Gaz.


Stade Ange Casanova
Niort bat GFCA 1-0 (0-0)
Temps frais
Spectateurs : 2 000 environ
Arbitre : M. Dechery assisté de MM Le Tellier et Finejean
But : Dona Ndoh (90+4 s.p.)
Avertissements :
GFCA : Gomis (27e), Guidi (90+1), Camara (90+1), Araujo (90+1)
Niort : Louiserre (56e), Rivieyran (64e), Bena (83e)
Expulsion :
Gomis (48e) au GFCA
Rivieyran (87e) à Niort
 

GFCA
Oberhauser- Campanini, Ba, Guidi, Camara- Pierazzi (cap.) (Jobello 58e), N’Doye (Marveaux 72e)- Gomis, Roye, Armand- Blayac (Araujo 82e) -ent : H. Dellamaggiore


Chamois Nortais
Allagbé- Vion, Paro, Conté, Rivieyran- Bena, Louiserre (Lebeau 66e)- Djigla (Baroan 77e), Jacob (Lapis 88e), Leautey- Dona N’Doh- ent : P.Lair
 
 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse