Corse Net Infos - Pure player corse

Les voiturettes sans permis, nouveaux joujoux de la jeunesse dorée corse


La rédaction avec AFP le Lundi 27 Septembre 2021 à 18:19

Alternative branchée mais coûteuse aux transports en commun et aux traditionnels scooters jugés trop dangereux, les voiturettes sans permis sont les nouveaux joujoux de la jeunesse dorée de la Corse



Une voiture sans permis nouvelle génération
Une voiture sans permis nouvelle génération
A Bastia, Corte, Ajaccio on voit de plus en plus de jeunes rouler à bord des voiturettes sans permis. Loin de l'image du "pot de yaourt" longtemps associée à ces engins à deux places, la nouvelles génération d'insulaires semble apprécier le confort de ces ces voitures qui ressemblent toujours plus à celle de leurs parents.

À Ajaccio Alice est équipée depuis ses 14 ans d'une Chatenet CH26 achetée neuve 12.000 euros. Sa mère, Sylvie Didier, a circulé avec elle les premiers temps pour la conseiller. D'emblée, elle avait écarté l'option scooter, "trop dangereuse" selon la mère qui avoir que si au début elle trouvait "ça un peu farfelu, surtout vu le prix", habitant à 8 kilomètres du lycée de sa fille, situé en centre-ville d'Ajaccio, elle ne se voyait pas la laisser à la merci de "passages du bus aléatoires" et ne pouvait pas assurer les allersretours incessants.

Et si ces voiturettes sont chères, elles "consomment peu" et "se revendent très bien". "Ça fait presque quatre ans qu'Alice l'a et elle cote aujourd'hui à 9.600 euros", explique sa mère: par contre, "les assurances sont très coûteuses, 1.100 euros par an", et "c'est extrêmement bruyant".

Bridée à 45 Km/h
"Les jeunes sont beaucoup mieux protégés, il sont carrossés, contrairement aux scooters ou trottinettes électriques, ils ont une ceinture de sécurité, et ces voitures sont bridées à 45 km/ h", indique Anne Lavaud, déléguée générale de l'association de prévention routière qui sensibilise chaque année 700.000 enfants."Et ça les dégourdit vachement", justifie-t-elle: il faut mettre de l'essence, recharger une batterie, gérer les stationnements, les révisions, la fourrière parfois. »

De fait, les immatriculations des voitures sans permis (VSP) ont presque doublé entre 2016 et 2020 en Corse, selon AAAdata, expert des données sur le parc automobile français. Au total, 15.500 VSP ont été immatriculées en 2020 en France, contre 13.000 en 2016 (+16%).

Un succès favorisé par la législation qui depuis 2014 les a rendues accessibles dès 14 ans, contre 16 ans auparavant. Seule obligation: les jeunes conducteurs doivent passer un brevet de sécurité routière, délivré après huit heures de cours d'auto-école.


Des modèles électriques 
Pour conquérir une jeunesse moins aisée et concurrencer les fabricants traditionnels -- principalement des entreprises familiales françaises (Aixam, Ligier, Microcar, Chatenet, Bellier)--, Citroën a lancé en mai 2020 l'Ami, une voiture électrique sans permis en forme de petit cube, vendue 6.900 euros hors bonus écologique de 900 euros.
Selon la marque française, 77% des acheteurs sont "une famille avec 2 adolescents, multimotorisés", l'Ami étant "le 2e ou 3e moyen de mobilité du foyer", avec "plus de 40% des utilisateurs qui ont moins de 18 ans". 

Un modèle qui a séduit Rocc'Antone, 16 ans, élève de première à Ajaccio, ravi de son "jouet": "Elle est beaucoup plus abordable et c'est plus pratique d'avoir une électrique que d'aller à la pompe". Trois de ses camarades ont fait le même choix.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047