Corse Net Infos - Pure player corse

Les réserves communales de sécurité civile de la Haute-Corse ont dressé leur bilan


La rédaction le Vendredi 5 Novembre 2021 à 07:33

L’heure est au bilan pour les réserves communales de sécurité civile de la Haute-Corse dont l’activité, durant la saison estivale qui vient de s’écouler, a été plutôt soutenue en termes de mobilisation et d’implication. Les chiffres font apparaitre une moyenne de 24 jours de surveillance sur l’ensemble des secteurs concernés du Cismonte : Balagne, Nebbiu, Cap-Corse, Centre-Corse et Plaine Orientale. Mais c’est sans conteste dans les régions de Balagne et du Nebbiu où ces outils de prévention ont été le plus sollicités, en raison d’une exposition à la sécheresse plus marquée qu’ailleurs mais aussi aux épisodes venteux qui ont surtout concerné ces territoires



Les autorités du SIS 2B à la rencontre de la RCSC Lumiu lors d’une visite en Balagne.
Les autorités du SIS 2B à la rencontre de la RCSC Lumiu lors d’une visite en Balagne.
Cette situation a eue pour conséquence d’ajouter aux jours de présence effective, des jours d’astreinte opérationnelle au nombre de 28, essentiellement répartis entre les réserves communales de Lumiu, Curbara, Speluncatu, Muru et Nesce. De leur côté, tout comme les 18 RCSC déployées, les RCSC d’Ascu et Barbaghju n’ont pas démérité avec respectivement 28 et 30 actions de dissuasion soit opérées à la demande du CODIS 2B, ou menées de leur propre initiative comme cela est permis.

La présence de ces vigies mobiles, rapides et dotées d’une capacité de frappe sur des éclosions de feu, a permis de signaler 6 départs d’incendies et d’en juguler 7 dans l’attente des moyens de lutte également déployés préventivement sur le terrain et supervisés par le  Service d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse (SIS 2B). Mais l’intérêt de ces outils de prévention, issus de la Loi du 13 aout 2004, réside dans leur parfaite connaissance du terrain et du caractère hautement dissuasif de leur action.


Durant les jours à risques élevés, des réserves communales ont reçu, la visite de courtoisie du président du SIS 2B, Hyacinthe Vanni et du Colonel Pierre Pieri, directeur de l’établissement. Les intéressés sont en effet allés, à de nombreuses reprises, à la rencontre des acteurs de terrain, afin de montrer leur attachement à l’action de prévention menée sur l’ensemble du département dans le cadre du partenariat interservices qui fait la force du dispositif cismuntincu. Les intéressés étaient pour les circonstances, toujours accompagnés des cadres des secteurs opérationnels concernés et les échanges se sont révélés toujours pertinents et conviviaux. 

Les réservistes communaux, ont également renseigné de nombreux estivants sur les dangers liés aux incendies, notamment aux abords des espaces sensibles au feu, à l’exemple des sentiers de randonnées de plus en plus fréquentés. Ainsi, les vigies ont informé pas moins de 84 personnes durant leurs patrouilles, constatant à cette occasion, que bon nombre de touristes ignoraient complètement le fait que la Corse soit coutumière des incendies et donc, ces derniers entraient sans aucune précaution particulière dans ces zones qui constituent en cas d’incendie, autant de pièges fatals.



A noter enfin, et tout le mérite leur en revient, les bénévoles des réserves communales du Cismonte ont donné à la collectivité 1 740 heures de présence effective sur le terrain afin d’assurer la sauvegarde du patrimoine et des vies humaines. Ce sacrifice vaut bien un grand coup de chapeau et certainement une reconnaissance plus affirmée de leur engagement citoyen au service du plus grand nombre.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047