Corse Net Infos - Pure player corse

Les plages de Pruprià accessibles aux personnes handicapées


Michela Mondoloni le Mardi 6 Juillet 2021 à 18:54

L'agence régionale de la santé de Corse a fait le choix de s’inscrire dans la démarche, Territoire 100% inclusif, lancée en 2018 par Sophie Cluzel, la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, et s'est engagée dans l’inclusion des personnes en situation de handicap.



Des élus locaux étaient présents : Pierre José Filipputti 1e adjoint au maire de Sarra di Farru, Patrice Simon Istria maire de Macà è Croci , Jean François Durazzo et Nathalie Tramoni conseillers municipaux de Belvidè-Campumoru, Jean Baptiste Ollandini 2ème vice-président de la communauté de communes du Sartenais-Valincu-Taravu et président de l’office du tourisme de Prupià, et Jean Luc Millo, le président du PETR, également maire d’Olivese.
Des élus locaux étaient présents : Pierre José Filipputti 1e adjoint au maire de Sarra di Farru, Patrice Simon Istria maire de Macà è Croci , Jean François Durazzo et Nathalie Tramoni conseillers municipaux de Belvidè-Campumoru, Jean Baptiste Ollandini 2ème vice-président de la communauté de communes du Sartenais-Valincu-Taravu et président de l’office du tourisme de Prupià, et Jean Luc Millo, le président du PETR, également maire d’Olivese.
Ce lundi 5 juillet à l’initiative de l’ARS et du PETR, une réunion s’est tenue à la mairie de Prupià afin d’échanger sur la question de la mobilité des personnes handicapées et lutter contre les ruptures de vies et déterminer les conditions de réussite, les bonnes pratiques et les freins à la réalisation d’une société inclusive. En effet l’ARS pilote la démarche 100% inclusive, visant à améliorer la participation et la coordination de tous les acteurs engagés dans le parcours de vie de personnes handicapées.  

La journée s’est poursuivie avec une démonstration sur la plage par l’association Cap Corse handicap pour l’aménagement d’espace de baignade. Deux fauteuils sont mis à disposition des personnes handicapées : un mobishare et un hippocampe, l’un permettant de transporter une personne jusqu’à la mer en roulant sur un tapis déroulant fixe d’une trentaine de mètres le long de la plage, et l’autre flottant dans l’eau. Ce dispositif permet un véritable chemin d’accès, pour tout le monde.  « Le but ici est de mettre les moyens pour que tout le monde puisse aller à l’eau » explique Éric Valery, le président de l’association. « Il s’agit d’un dispositif intéressant pour aider les personnes qui en ont besoin. » Des volontaires du service civique aideront l’association ainsi que des membres de l’association Valincap. Un emploi sera également créé dans le secteur pour s’occuper du matériel et surveiller. 
« Ce travail s’effectue dans le cadre du contrat local de santé. 4 plages au total seront équipées sur Prupià pour la saison 2021, et 4 autres pour 2022 dans la région. »


Un contrat local de santé à l'avenir 
En effet, l’ARS et le PETR travaillent actuellement sur l’élaboration d’un contrat local de santé. Un outil chargé de définir un plan d’action en matière de santé et de travailler sur la thématique « mobilité, accessibilité et handicap. »
Un travail réalisé aussi avec l’office de tourisme de Prupià et son président, Jean Baptiste Ollandini, pour la mise en place d’un projet qui puisse convenir aux touristes comme aux locaux. 
« Ce plan est général, il comporte différents outils pour désenclaver le rural, maintenir un lien social, intergénérationnel. Il s’inscrit dans un contrat local piloté par l’ARS, le 100% inclusif. Nous commençons par les plages, puis nous travaillerons ensuite sur l’accès aux rivières afin de mailler le territoire. Il faut démocratiser l’accès pour les personnes âgées, mais aussi les personnes en situation de handicap. » commente Laura Chipponi-Mistrali, la chargée de mission de l’association Cap Corse handicap.Un effort en faveur de la mobilité, organisé sur l’ensemble de la Corse avec différents groupes opérationnels « Il y a plusieurs groupes de travail. La santé et la lutte contre les inégalités sociales sont au cœur. Le contrat local de santé sera signé en fin d’année. Nous avons un diagnostic à livrer sur les faiblesses du territoire. Notre but est d’aider les personnes vulnérables, et de permettre une accessibilité dans tous les endroits. Cela commence aujourd’hui avec la plage de Prupiàet nous continuerons par la suite avec les rivières. » indique Jean Luc Millo, le Président du PETR et maire d’Olivese.
Le matériel d’équipement sera livré dès la semaine prochaine. « Prupià sera la première plage équipée en Corse du Sud. Depuis 2019, la Corse dispose d’un label 100% inclusif. Il faut promouvoir des expériences comme aujourd’hui. L’accessibilité concerne les touristes comme les locaux. » précise Philippe Mortel, de l’ARS. 

Une journée constructive et des avancées en perspective qui séduit les élus locaux. « Il y a un énorme besoin. Il faut prendre conscience de la nécessité de mettre de telle structures afin d’accueillir tout le monde. L’accès pour tous, le bien être, la santé physique et morale, c’est important. Ces fauteuils s’avèreront utiles même dans d’autres situations comme des blessures ou bien des accidents en bord de mer. » argumente Nathalie Tramoni, conseillère municipale de Belvidè-Campumoru. 

Huit plages du territoire seront prochainement équipées afin de répondre aux différents besoins et de permettre à tous une égalité d’accès.  















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047