Corse Net Infos - Pure player corse

Les inquiétudes du territoire Ouest Corse exposées au conseil scientifique du Parc naturel régional


Rédigé par le Samedi 18 Mars 2017 à 22:16 | Modifié le Samedi 18 Mars 2017 - 23:47


Le territoire ouest Corse avec sa population et ses acteurs s’inquiète des différents projets concernant ses espaces naturels remarquables déjà détenteurs d’une forte labellisation génératrice de sur- fréquentation. Aujourd’hui le collectif représentant un grand nombre de citoyens et d’associations d’usagers demande des éclaircissements concernant la stratégie pertinente de développement de ces zones déjà impactées et victimes de retombées économiques insignifiantes.


Après une manifestation du collectif du territoire Ouest Corse en juin 2016 au col de Palmarella où des questions sont restées sans réponses, le collectif s’est donc invité à la réunion du conseil scientifique du PNRC ce 8 mars 2017 à Corti, les membres du collectif ont été reçus par le président du parc, le 1° vice-président et Pierre Santucci membre du conseil scientifique, auxquels ils ont remis un communiqué qui résume l'essentiel des inquiétudes du collectif.

Notre action vise à interpeller le PNRC et ses élus sur les conséquences de leur politique sur le territoire ouest corse. 
Le PNRC sollicité à plusieurs reprises n’a pas répondu pas à nos interrogations. 
Nous avons décidé en conséquence d'en informer les membres du conseil scientifique. 
Le projet du MAB Fangu qui doit impérativement étendre son périmètre pour conserver son label doit se faire sans mettre en péril l’intégrité d’autres statuts de gestion et de protection de l’environnement; surtout dans une zone ou les atouts environnementaux extraordinaires sont au service d’une économie pertinente et durable. 

Alors que le MAB Fangu est un échec dans les domaines de la gestion de l'eau douce et des écosystèmes protégés de la vallée du Fangu, le PNRC veut intégrer à cette même réserve MAB, l’Ensemble du Patrimoine Mondial (Calanche de Piana, Golfe de Portu, Golfe de Girolata et réserve de Scandulà). 

Pierre angulaire de cet ensemble, la réserve naturelle de Scandulà bénéficie d’un puissant rayonnement international (UNESCO, MEDPAN et Conseil de l’Europe) pour la réussite de son excellente gestion et de son état de Conservation très remarquable, malgré beaucoup d’ingérences et d’absence de courage politique concernant une sur- fréquentation dévastatrice non maîtrisée. 

Maintes fois interpellés par notre collectif, les responsables du PNRC devaient organiser une réunion publique à Galeria qui est la première commune concernée par ce « portage de projet » et dont la municipalité en est l’instigatrice... 
D'autres réunions alibis ont eu lieu à Cargèse, Partinellu, Ota...etc. ... 

Jamais à Galéria...!!! 

Aujourd'hui ce projet est soumis en catimini aux membres du conseil scientifique dont nous connaissons la compétence mais sans que la concertation préalable ai eu lieu, et sans débat contradictoire. 

Si ce dossier constitue l’essentiel de notre action, le PNRC s’est également illustré par son inconsistance dans deux autres dossiers. 

-La perspective de l'organisation une nouvelle fois du festival de la moto au mois de juin à Galéria n’a toujours pas fait l’objet d’un avis ni de réserve ou même de recommandations de la part du PNRC, alors que celui-ci est un dérangement récurrent pour ce site Natura 2000, classé et protégé. Où sont l’étude d’impact et son avis favorable ? 

-Enfin le projet de création d’une déchetterie porté par la comcom de Calvi Balagna à Galéria dont le lieu en pleine réserve MAB et site Natura 2000 a été choisi par la municipalité au mépris des procédures de concertation environnementale en la matière. Où sont l’étude d’impact et son avis favorable ? 

A quoi sert donc le PNRC aujourd'hui ? A quoi sert de le doter d’une nouvelle Charte qu’il ne pourra lui-même respecter et faire respecter ? Le PNRC ne doit pas servir les visions clanistes des derniers tenants de la pulitichella en Corse. 

 

A la suite à cette entrevue et aux discussions engagées entre le président Jacques Costa, son 1° vice- président Antoine Versini, Pierre Santucci d’une part et les membres du collectif d’autre part ,Il a été décidé la tenue d’une réunion publique très prochainement à Galeria pour mettre un terme aux craintes et répondre aux questions de la population .Il est à noter que ces discussions se sont déroulées dans une très bonne atmosphère et ce sans perturber les travaux du comité scientifique du PNRC. 

Le collectif demeurera néanmoins vigilant et mobilisé sur ces questions vitales au développement durable de la façade maritime ouest Corse.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 12 Août 2018 - 22:55 Vincent Bordage, Modèle Elégance Corse 2018

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu




Derniers tweets
Corse Net Infos : Football : Victorieux, le GFCA lance sa saison https://t.co/2v6rkRG8x3 https://t.co/v1BLvxIrxT
Samedi 18 Août - 00:11
Corse Net Infos : #Football #Ligue2 Victorieux, le #GFCA lance sa saison https://t.co/fkWi0e54eY
Samedi 18 Août - 00:07
Corse Net Infos : Halte au Gaspi : Les Français ne portent pas 68% des vêtements qu’ils possèdent ! https://t.co/VHuolhouMj https://t.co/bCtG0aJzmi
Vendredi 17 Août - 23:46
Corse Net Infos : Halte au #Gaspi : Les Français ne portent pas 68% des vêtements qu’ils possèdent ! #Surconsommation https://t.co/jIiWjpL1Wx
Vendredi 17 Août - 23:44



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio