Corse Net Infos - Pure player corse

Les dirigeants du Sporting Club Fassi (Maroc) reçus à l'Hôtel de Ville de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 13 Septembre 2019 à 20:28

Le club marocain de pétanque du Sporting Fassi à Fès est actuellement l'hôtel de "La Boule Calvaise" et de son Président François Luciani. A cette occasion, les dirigeants du club ont été accueillis ce vendredi à l'Hôtel de Calvi par le Maire Ange Santini.





Dans le cadre d'un jumelage "La Boule Calvaise", club de pétanque de la cité de Colomb s'est déplacé récemment au Maroc où il a reçu le meilleur accueil et au cours du quel des liens d'amitié se sont crées.
Aussi, l'occasion de l'International de Pétanque "Pascal-Paoli"  qui se déroule ce week-end dans la ville voisine de l'Ile-Rousse était l'occasion pour le club calvais d'accueillir à son tour leurs amis marocains.
Si la première journée de ce périple corse a bien mal débuté avec un vol de Marseille annulé qui a contraint nos hôtes à arriver par Bastia avant de rejoindre Calvi bien après minuit, en revanche cette journée de vendredi était bien plus agréable pour la délégation marocaine composée du président du club  El Fassi,  MD Atmani,  de Fouad  Ngadi, président de la section pétanque et de M. Lahbabi, membre du comité et du président de la Ligue Atlass-Saiss de Pétanque Ali Belkacem.
Au cours de cette réception, le Président du Club El Fassi rappelait que le 15 juin dernier à Fès, un protocole d'échange et de partenariat a été signé avec le club de "La Boule Calvaise" présidée par François Luciani.
Ce jumelage s'est décidé lorsque la délégation calvaise  composé de dirigeants et de licenciés a rendu une visite de coutoisie au Sporting Club Fassi.
" Il aura donc fallu beaucoup moins de temps que pour la venue au monde d'un enfant pour que nous soyons là aujourd'hui sur votre île" ajoutait non sans humour le représentant marocain.
Ange Santini, avec à ses côtés son Premier adjoint Ange Santini rappelait les liens qui unissent la Corse et le Maroc en faisant référence à une oeuvre de Marie-Josée Loverini:  "L'interdite", une Sultane corse du Maroc. C'est l'histoire Marthe Franceshini, une jeune fille originaire de Corbara en Corse, enlevée par des pirates barbaresques, puis élevée à la cour alaouite. Devenue  la sultane Dhâwiva, "la lumineuse", elle a connu un destin exceptionnel  avant d'inspirer de nombreux récits, contes ou légendes enjolivés jusqu'a la fantasmagorie. Dans son village de Corbara où l'on peut encore voir la maison de son frère. Les  siens l'appelaient Davia.
La commune de Corbara a donné son nom à sa marine.
L'oeuvre de Marie-Josée Loverini était offerte à chacun des hôtes, avant un traditionnel échange de cadeaux et remise de médaille.

 

 

 

 






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 18:59 Une octogénaire renversée à Lisula

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude