Corse Net Infos - Pure player corse

Les Promeneurs du Net : Les éducateurs investissent les réseaux sociaux pour aider les jeunes


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:11 | Modifié le Vendredi 17 Novembre 2017 - 17:19


Inspiré d’une initiative suédoise, les Promeneurs du Net proposent d’installer un dialogue en ligne pour assurer une présence éducative sur le Web. Ce dispositif ciblé sur la jeunesse et la parentalité permet aux professionnels de l’enfance et de la jeunesse et aux associations de poursuivre leur travail d’accompagnement des jeunes de 12 à 25 ans sur les réseaux sociaux, au delà de leurs structures physiques comme les Centres sociaux, les maisons des adolescents, les MJC... Coordonnés et financés en partie par la CPAM (Caisse d’allocations familiales), déjà expérimentés dans plusieurs départements du continent, Les Promeneurs du Net viennent d’être lancés en Haute-Corse.


Les acteurs du dispositif "Les Promeneurs sur le Net" réunis à l’Association familiale du Fium’Alto à Folelli.
Les acteurs du dispositif "Les Promeneurs sur le Net" réunis à l’Association familiale du Fium’Alto à Folelli.
La démarche est partie d’un constat : près de 80 % des 11-17 ans surfent sur le Net au moins une fois par jour, 60% passent plus de deux heures par jour sur Facebook, YouTube, Snapchat, Intagram ou Twitter. 48 % se connectent plusieurs fois par jour. 75% des jeunes ne s’informent que par les réseaux sociaux où ils ont du mal à faire la différence entre infos et intox. Ce qui fait des réseaux sociaux, des vecteurs de communication, de socialisation, d’information et de divertissement de masse, aussi riches en potentialités qu’en risques. Les institutions et les associations qui s’occupent de la jeunesse et sont présentes là où se trouvent ordinairement les jeunes, à l’école, dans les centres sociaux, dans la rue... ont jugé nécessaire d’intervenir, également, sur la toile par la mise en place d’une action éducative. De là est née l’initiative des Promeneurs du Net. Son objectif est de tisser des relations de confiance avec les jeunes par le biais d’un professionnel, de les rencontrer, les écouter, d’accompagner leurs pratiques pour minimiser les risques de dérive, tout en valorisant les compétences acquises.
 
Les associations en première ligne
« La CAF de Haute-Corse a mis en place ce nouveau dispositif concernant l’accompagnement des jeunes âgés de 12 à 25 ans sur le numérique grâce à une présence éducative assurée par le CRIJ (Centre régional d’action jeunesse) et les Centres sociaux, et financée par une enveloppe spécifique « Promeneurs du Net et prévention de la radicalisation » de la CAF. Ce dispositif est lancé, aujourd’hui, à Folelli, avec la signature des conventions et la confirmation des budgets alloués aux associations qui œuvrent avec les jeunes. L’association bastiaise OLCQ (Opra – Leccia - Comité de quartier) est coordinatrice du projet. Les associations ont désigné un promeneur du Net, c’est-à-dire une personne identifiée via un compte ou une page qui sera mis en place. Un accompagnement sera, aussi, proposé pour les parents au vu des problématiques ou difficultés rencontrées par les différents promeneurs », explique Pierre Pinna, conseiller technique à la CAF de Haute-Corse.

Un référent numérique
Des éducateurs ou des animateurs de la Mission locale, du CRIJ, de l’OLCQ, de l’AFARIF (Association familiale des rives du Fiumorbu), centre social de Ghisonaccia, ou d’autres centres sociaux, feront office de futurs promeneurs et agiront selon un protocole précis. « Le Promeneur, c’est un référent numérique qui accompagnera les jeunes autour des enjeux numérique, de la radicalisation… qui fera l’interface entre les questions que les jeunes ou leur famille se posent sur toutes les problématiques liées à Internet ou à autre chose. Le promeneur du Net pourra, aussi, orienter les jeunes vers un autre professionnel ou d’autres structures, par exemple dans le domaine de la santé ou de l’insertion. On utilise le canal du numérique, via un réseau quelqu’il soit, pour assurer une présence éducative », renchérit Françoise Huguet, responsable de l’association OLCQ, en charge de la coordination de ce dispositif sur le département de Haute-Corse. L’idée est de poursuivre en ligne, dans la « rue numérique », le travail réalisé sur le terrain et de nouer des liens avec des jeunes qui ne fréquentent plus les centres socioculturels.
 
Un dispositif de veille
« L’objectif est de pouvoir rencontrer les jeunes sur les moyens de communication qu’ils utilisent le plus. Aujourd’hui, quand ils se posent une question, quelque soit le sujet, leur premier réflexe est d’aller voir sur le Net et les réseaux sociaux. L’idée est que des structures, qui sont là pour accompagner les jeunes et les informer, soient présentes sur ces réseaux et puissent créer du lien avec eux », ajoute Sébastienne Dellapina, directrice du CRIJ Corse. « L’enjeu est de capter le jeune là où il est, et il est sur les réseaux sociaux », résume Isabelle Chiara, directrice de l’AFARIF. Une façon de répondre à l’évolution de la société et d’installer un véritable dispositif de veille sur les blogs, tchats, forums, là où l'encadrement adulte fait défaut. « C’est un enjeu important parce que les réseaux sociaux sont un espace de liberté immense, mais ils peuvent aussi être un espace où certains jeunes ont besoin d’être réorientés ou juste écoutés. C’est, parmi d’autres, une action pour créer du lien avec les jeunes. Le dispositif Promeneurs du Net est là aussi pour apporter des réponses dans des cas de harcèlement et a un rôle de prévention », poursuit Perrine Marcelon, en charge des questions liées à la jeunesse à la DDCSPP (Direction départementale, Cohésion sociale et protection des populations).
 
Une initiative à développer
Ce projet, lancé en Suède au début des années 2000, a été expérimentée, dès 2012 dans la Manche qui compte une cinquantaine d’intervenants, et se développe, depuis lors, dans plusieurs départements. Ils sont clairement identifiés en tant que Promeneurs du net, et référencés sur un site : www.promeneursdunet.fr En Haute-Corse, les Promeneurs du Net seront, dans un premier temps, présents dans la région de Bastia, la Plaine Orientale et une partie de la Casinca. C’est d’ailleurs, à l’Association familiale du Fium’Alto, dirigé par David Dhermant, qui gère le Centre social de Folelli et le point d’accès multimédia, que seront rattachés ces Promeneurs du Net. Le dispositif devrait s’étendre plus largement sur le département l’année prochaine. Le 4 décembre, les deux CAF et l’ensemble des structures des Promeneurs du Net se réuniront à Ajaccio en présence de la CAF du Cher qui apportera son retour d’un an d’expérience.
 
N.M.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Balagne : Grand succès de Zilia in Festa https://t.co/zswKfNy5W7
Dimanche 19 Août - 16:34
Corse Net Infos : #Calvi : Séance de #coaching particulière pour Christophe #Tiozzo au 2e #REP https://t.co/cWpHzc3qW1
Dimanche 19 Août - 14:15
Corse Net Infos : Séance de coaching particulière pour Cristophe Tiozzo au 2e REP de Calvi https://t.co/CjhW7lk75m https://t.co/Uz1lJbjaHb
Dimanche 19 Août - 13:37
Corse Net Infos : Trois randonneurs égarés secourus à Vivario https://t.co/m9skD1LTrV https://t.co/vHqm1CF6xh
Dimanche 19 Août - 12:46



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio