Corse Net Infos - Pure player corse

Le tribunal administratif de Bastia suspend un arrêté relatif aux rémunérations du directeur de l'OTC


Julia Sereni le Mardi 20 Juillet 2021 à 16:49

Lundi 19 juillet, le tribunal administratif de Bastia a suspendu, à la demande du préfet, un arrêté du président du Conseil exécutif de Corse attribuant une indemnité de 21 000 euros et une prime exceptionnelle de 1 500 euros sur plusieurs mois au directeur général de l'office des transports de la Corse.



Le tribunal administratif de Bastia - photo archives CNI
Le tribunal administratif de Bastia - photo archives CNI
À la demande du préfet, le tribunal administratif de Bastia a suspendu l'arrêté du président du Conseil Exécutif relatif à l'attribution d'une indemnité rétroactive et d'une prime exceptionnelle au directeur général de l'office des transports de la Corse. L’annonce a été faite ce mardi 20 juillet, sur le compte twitter de la préfecture de Corse.


Le président de l’Exécutif Gilles Simeoni avait, par arrêté du 16 mars dernier, assorti le montant de la rémunération mensuelle nette du directeur général de l’Office des Transports de la Corse d’une prime exceptionnelle de 1 500 euros nets du 1er mars 2021 au 31 décembre 2022 et accordé à ce directeur général une indemnité forfaitaire de 21 000 euros.
 
Or, pour le préfet de Corse, cet arrêté « méconnait le principe de parité avec la fonction publique de l’Etat ». Par ailleurs, il considère que ces compléments de rémunérations sont « disproportionnés » au regard de l’absence de missions ou responsabilités nouvelles du directeur. Enfin, « cet arrêté ne se fonde sur aucune décision antérieure et méconnait le principe de non rétroactivité » pour le représentant de l’Etat.

Une « volonté de nuire » ?

De son côté, par un mémoire en défense enregistré le 13 juillet dernier, la Collectivité de Corse représentée par Maître Muscatelli avait conclu au rejet du référé. Elle soutenait que « les moyens soulevés par le préfet ne sont pas fondés ». Contactée, la Collectivité n’a, pour l’heure, pas répondu à nos sollicitations. Néanmoins, le président de l’Exécutif a réagi par un tweet, dans lequel il dénonce « un procédé qui confirme une véritable volonté de nuire ».

« Sur ordre de Paris..? » interroge t-il en guise de conclusion.















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047