Corse Net Infos - Pure player corse


Le PNC et Corsica Libera absents aux rassemblements de Femu a Corsica : la fracture s’agrandit entre les anciens alliés nationalistes


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 3 Décembre 2021 à 16:43

Dans deux communiqués disjoints Corsica Libera et le PNC annoncent ne pas participer à la mobilisation populaire initiée par Femu a Corsica ce samedi 4 décembre à Bastia et Ajaccio. Les deux mouvements nationalistes fustigent le manque de concertation de leur ancien allié politique et posent leurs conditions pour une participation future.



La mobilisation populaire initiée par Femu a Corsica se fera sans ses anciens alliés Corsica Libera et le PNC. Image d'illustration : Pierre-Manuel Pescetti
La mobilisation populaire initiée par Femu a Corsica se fera sans ses anciens alliés Corsica Libera et le PNC. Image d'illustration : Pierre-Manuel Pescetti
Ni Corsica Libera, ni u Partitu di a Nazione Corsa (PNC) ne participeront aux rassemblements de Bastia et d’Ajaccio ce samedi 4 décembre à l’appel de leur ancien partenaire politique dans le cadre de l’alliance Pè a Corsica : Femu a Corsica. Dans deux communiqués disjoints, les deux mouvement politiques nationalistes ont tenu à clarifier leur position.

Si le PNC prend « acte de l’appel lancé par l’actuelle majorité territoriale », il n’adhère pas « ni en termes de méthodes, ni sur le fond, à l’initiative proposée ». Pourtant raccord avec « certains aspects du raisonnement », le mouvement porté par Jean-Christophe Angelini pointe du doigt le manque de concertation en amont. Si le « cycle de mobilisations populaires » lancé par Femu a Corsica sonne comme un rappel à la mobilisation générale, le PNC y voit plutôt « une convocation, qu'aucun espace d'échange ou de concertation, à l’exception d’une réunion hâtivement organisée ces dernières heures, n'est venu précéder ou même accompagner ».

Lire aussi : Face au « déni de démocratie » de l’État, Femu a Corsica appelle à la mobilisation

Côté Corsica Libera, le ton est plus incisif. Aveu d’échec, énième feu de paille, sauver quelques apparences, caporalisation. Les indépendantistes font feu de tout bois sur leurs anciens alliés de la démarche Pè a Corsica initiée en 2015 et abandonnée en 2021, lors des dernières élections territoriales. Au sein du mouvement Corsica Libera des voix s’élèvent pour dénoncer ce qu’elles considèrent comme un écran de fumée pour insérer le mouvement populaire dans la balance du dossier judiciaire opposant la Collectivité de Corse et la Corsica Ferries. « S’il n’y avait pas d’amende de 93 millions d’euros en jeu, il n’y aurait pas eu de rassemblement avec un fourretout de revendications nationalistes. Pendant six ans ils n’ont pas joué le jeu des composantes politiques qui appelaient à se mobiliser sur ces thématiques ! », glisse-t-on parmi les militants hauts placés de Corsica Libera.

L’unité sinon rien

Pour les deux mouvements nationalistes, une seule issue existe. Celle « d’une concertation en amont » et d’une mobilisation dont la méthode et les moyens « devront être définis et élaborés en commun, sans souci de caporalisation », pour Corsica Libera. Le PNC, lui, en appelle à l’ensemble des mouvements nationalistes à recréer le dialogue « seul à même d'initier une mobilisation populaire à la hauteur de l'enjeu, parce qu'unitaire, plurielle et inscrite dans une stratégie globale ».

Les deux anciens partenaires politiques de Femu a Corsica se placent donc sur la même ligne revendicative. Le jeu de la mobilisation populaire se fera avec eux à une seule condition. Qu’ils aient leur mot à dire.













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047