Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA réduit à 9 sauve l'essentiel face à Niort


Rédigé par le Jeudi 15 Novembre 2012 à 00:57 | Modifié le Jeudi 15 Novembre 2012 - 01:34


Le GFCA n'a pas gagné face à Niort. Mais réduit à neuf, les "gaziers" n'ont pas abdiqué. Menés une deuxième fois au score, ils ont réussi à égaliser avant de résister jusqu'au bout pour conserver le partage des points. A ce jeu-là ils doivent une fière chandellle à leur gardien Clément Maury…


Le GFCA réduit à 9 sauve l'essentiel face à Niort
Stade de Mezzavia 
GFCA : 2 Niort : 2 (1-2)
1621 spectateurs
Buts pour le GFCA Bocognano (17e), Poggi (74e)
Pour Niort : Gastien (3e et 20e)
Avertissements 
Au GFCA : Bocognano (18e), Filippi (32 et 45e)
A Niort : Konate (38e) et Glombard (67e)
Exclusions au GFCA : Filipi (45e) et Rachidi (76e)
Arbitre : M. Cotrel
GFCA : Maury, Filippi, Rachidi, Bocognano, Davidas, Poggi, Dufau puis Verdier (46e), Colloredo puis Romey (75e), Saadi, Toure, Laifa puis Sinapi (60e)
Niort : Roche, Letzelter, Bernard, Konate, Pallois, Bong, Gastien, Diaw, Glombard, Lafourcade puis Durak (37e), Hebras puis Oudraogo

Le GFCA a du cœur. Ce match de retard face aux Champois Niortais en a administré une nouvelle preuve. Rapidement mené au score, il a réussi à se remettre rapidement en selle grâce à Bocognao.
Mais la satisfaction des joueurs de Jean-Michel Cavalli fut de courte durée.
Moins de trois minutes après l'égalisation de Bocognano Gastien "remettait ça"…
On se prit, alors, à redouter le pire pour les ajacciens d'autant qu'à la pause M. Cotrel brandissait un deuxième carton jaune à l'encontre de Filippi.
A la reprise le GFCA, en infériorité numérique, ne manquait d'aller inquièter son adversaire mais il fallut attendre l'entame du dernier quart d'heure pour le voir égaliser par l'intermédiaire de son capitaine Poggi.
Mais la joie de Mezzavia fut de courte durée.
Deux minutes plus tard Rachidi commettait l'irréparable aux yeux de l'arbitre.
C'était le pénalty et le carton rouge pour l'Ajaccien. 
En fait ce tout ce qui pouvait arriver de pire au GFCA qui avait réussi à revenir dans le match.
Mais à Mezzavia il y a un saint qui veille sur le Gazelec.  Et c'est sans doute ce saint qui inspira Clément Maury sur la frappe de Diaw.
Ce superbe sauvetage permettait, ensuite, au GFCA, réduit à 9 de tenir ce résultat jusqu'au bout.
Le bilan de la soirée n'est peut-être pas terrible pour les partenaires de Poggi, toujours en position de relégables, mais tant que les "rouge et bleu" se comporteront de la sorte…






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:53 Ajaccio : L'hôpital Eugénie fête Noël

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse