Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA méritait mieux à Metz (1-0)


Rédigé par Vincent Marcelli le Lundi 26 Novembre 2018 à 22:49 | Modifié le Lundi 26 Novembre 2018 - 23:01


Malgré une excellente prestation, le GFCA s’est incliné sur la plus petite marge ce lundi à Metz, pourtant leader. Un match qui s’est joué sur un pénalty que l’on peut qualifier de sévère. Une défaite mais un contenu très prometteur pour la suite de la compétition.


Hervé Della Maggiore et le GFCA méritait mieux à Metz
Hervé Della Maggiore et le GFCA méritait mieux à Metz
On ne peut pas se satisfaire d’une défaite. Pourtant, quand le leader de la L 2 se fait autant bouger sur sa propre pelouse, il y a de quoi nourrir des regrets et, en même temps, mesurer le chemin parcouru depuis le 5-0 reçu à Lens.
Trois victoires consécutives, dont une en coupe de France, c’est avec un tout autre état d’esprit qu’à Bollaert, que le Gaz se déplace chez un leader lorrain intraitable.
Un groupe ajaccien en confiance malgré un nouvel épisode du feuilleton GFCA-PFC. Campée en 4-2-3-1, l’équipe ajaccienne débute bien. Le temps, pour les Lorrains, de commencer à faire tourner. Les Corses courent après le ballon face à une formation adversaire très mobile. Dans les rangs ajacciens, on fait le dos rond même si le leader met une certaine pression. Et puis, le match se décante à la vingtième minute avec une faute de Ba sur Boulaya (pas évidente) qui coûte un pénalty. Diallo exécute la sentence. Un but qui concrétise la domination locale. 


Pourtant, c’est le moment choisi par les Gaziers pour se remettre dans le sens du match. Le leader est, paradoxalement, moins rassurant, peu en mouvement et le Gaz en profite pour prendre les commandes du match. Roye oblige Oukidja à une belle parade (27e). Les Messins s’offre une belle occase par Diallo, sans succès. À la pause, les Ajacciens sont toujours dans le match.


Des efforts non  récompensés
Un sentiment confirmé par une grosse domination en seconde période. Les Lorrains ne sont pas dans leur assiette et le Gaz y est sans doute pour quelque chose. A la suite d’un superbe mouvement collectif, Blayac décale Armand dont la frappe croisée est sortie du pied par Oukidja (53e). Le GFCA continue d’y croire, il sort des ballons propres et met à mal des Messins en difficulté. Les Ajacciens font ce qu’il faut, manquant sans doute de précision, voire d’audace dans la dernière passe. De l’audace, Dumè Guidi n’en manque pas sur un corner de Roye dans le dernier quart d’heure mais sa tête pas de peu â côté. En contre, le leader est tout proche de tuer le match sur une frappe non cadrée de Gapka.
C’est le Gaz qui finit plus fort, malheureusement sans réussite.
Dommage !

Stade Saint-Symphorien
FC Metz-GFC Ajaccio 1-0 (1-0)
Temps froid
Terrain gras
Spectateurs : 11 000 environ
Arbitre : Mme Frappart
Avertissements :
Ba (20e), Guidi (76e), Roye (77e), Camara (86e)  pour le GFCA
Rivière (90+3) pour Metz
But :
Diallo (21e s.p.) pour Metz


FC Metz
Oukidja- Balliu, Sunzu, Boye, Delaine- Fofana-Cohade (cap.), Angban (Gapka 79e)- Boulaya (Rivière 65e), Diallo (Niane 65e), Nguette-ent : F. Antonetti


GFCA
Oberhauser- Campanini, Guidi, Ba, Camara- N Doye, Pierazzi (cap.) (Jobello 81e)- Gomis (Boupendza 67e), Roye, Armand- Blayac- ent : H. Dellamaggiore
 




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse