Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA mal récompensé face à Brest


Rédigé par Vincent Marcelli le Mardi 16 Janvier 2018 à 22:41 | Modifié le Mardi 16 Janvier 2018 - 23:49


Le GFCA a réalisé, de surcroît face à un candidat à l’accession l’une de ses meilleures prestations de la saison. Seul son cruel manque de réalisme le prive de trois points qu’il méritait amplement. Un contenu toutefois très prometteur pour la suite de la compétition.


GFCA – Brest (1-1) (1-0)
Stade Ange-Casanova
Temps très frais
Terrain très humide
Bon éclairage
Spectateurs : 1000 environ
Arbitre : M.S tinat assisté de MM. Dolmadjian et Di Francesco
Avertissements : Ba (16’), M’Changama (85’) pour le GFCA
Buts : Touré (pen.) (39’) pour le GFCA - Berthomier (59’) pour Brest

Compositions 

GFCA
Elana - Puel, Ba, Lloris, Bréchet (cap.), Mombris - Gomis, M’Changama, Marveaux, Araujo (73’ Jobello) - Touré. Ent : A. Cartier


Brest
Larsonneur - Kiki, Weber, Chardonnet, Coeff - Grougi (59’ Charbonnier)- Berthomier (81’ Autret), Pi, Gastien, Faussurier - Butin (55’ Diallo). Ent : J.-M. Furlan


 

Le GFCA est au pied du mur en recevant des Bretons en quête de rachat après leur défaite face à l’ACA.
Albert Cartier aligne un 3 5 2 où Gauthier Lloris, nouvel arrivant débute.
Le match démarre doucement le Gazélec semble dans un bon jour. Araujo allume la première banderille côté droit (3e) suivi de Touré qui enlève trop son tir (9e). Le ton est donné et les Bretons seront le plus souvent dans la réaction que l’action. En bref, les Bretons ne s’attendent sûrement pas à subir autant. Ils réagiront seulement sur coup de pied arrêté par Berthomier qui voit son tir contré (17’). En fait, le GFCA fera cavalier seul en première période.
Et les occasions vont se succéder. Gomis (28’) et (33’) va buter sur un excellent Larsonneur. Pour le GFCA, la récompense à tant d’efforts survient peu avant la pause. Nouveau déboulé d’Araujo sur le côté droit, l’attaquant ajaccien rentre dans la surface de réparation avant d’être fauché par un défenseur breton. M.Stinat désigne le point de penalty ; Touré exécute la sentence (39’). A la pause, le GFCA tient le bon bout.

 

Un scénario qui se confirme d’entrée de seconde période avec une nouvelle énorme occasion de l’intenable Gomis qui manque malheureusement le cadre (54’). Dans la foulée, Araujo puis Touré ont le deuxième but au bout du crampon mais ils manquent de réalisme (56’). Dommage car quelques instants plus tard, les bretons font mouche sur leur première occasion de la seconde période. Charbonnier décale Grougi sur la droite ; ce dernier centre au deuxième poteau pour Berthomier qui, oublié, trompe Elena (59’). Le GFCA frôle la catastrophe avec un nouveau contre breton et un sauvetage exceptionnel d’Elana devant Diallo (61’). Le GFCA garde emprise sur le match et se crée de nouvelles occasions, notamment en fin de rencontre où Puel est un poil trop court sur un centre de Gomis (88’).

Le score en reste là, scénario cruel pour un GFCA, à son avantage, qui méritait les trois points mais a sans doute manqué de réalisme. En revanche, la manière constitue un atout pour le GFCA d’ici la fin de saison.





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse