Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA confirme face à Troyes (2-1)


Rédigé par Vincent Marcelli le Vendredi 9 Novembre 2018 à 21:56 | Modifié le Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:04


Auteur d’un match très sérieux, le GFCA s’est logiquement imposé face à Troyes. Un succès très prometteur pour la suite de la compétition malgré une fin de match à suspense. Et des Ajacciens qui retrouvent enfin leurs vertus.


Le GFCA confirme face à Troyes (2-1)
On attendait beaucoup le GFCA après sa victoire de vendredi. La réponse-et quelle réponse- est venue rassurer tout le peuple « rouge et bleu » ce vendredi face à Troyes. Un match bien ficelé, le contenu, la manière, les vertus chères au club et, à l’arrivée, une bien belle victoire malgré quelques frayeurs en fin de rencontre.
Fort de son succès dans la première manche du derby, le GFCA, qui a repris confiance, veut confirmer face à l’ESTAC. D’autant que le Gaz reste sur trois défaites consécutives à domicile. Dans un match longtemps fermé, les Ajacciens, où Della Maggiore a décidé de reconduire les vainqueurs de l’ACA, vont faire preuve de beaucoup de sérieux. Le match reste équilibré, les deux équipes parvenant, dans l’ensemble, à se neutraliser. Deux oppositions de style avec d’un côté, des Troyens qui s’efforcent de développer leur football et, de l’autre, des Gaziers qui pressent très haut. L’ESTAC se créé la première occasion avec un ballon de MBomé qui trouve le petit filet d’Oberhauser sur un service de Pelé (17e). la seule occasion adverse du premier acte. Le GFCA, pour sa part, fait preuve d’une grande solidité et s’efforce d’étirer le bloc adverse en variant son jeu. Un match qui va se débloquer et en faveur des locaux, àn la demi-heure de jeu. Campanini s’arrache sur son flanc droit avant de rentrer dans la surface adverse où il est crocheté par Goncalvès (31e). M. El Hadj désigne le point de pénalty et Roye prend Samassa à contre-pied. L’ESTAC va alors passer quelques instants difficiles. Le Gaz finit fort et il s’en faut de peu que Boupendza (volée contrée) ou Roye (repris au moment d’armer son tir) n’enfoncent le clou. À la pause, en tout cas, le GFCA tient le bon bout.

Une fin de match à suspense
Dès le retour des vestiaires, le GFCA montre qu’il n’a rien laissé de ses vertus aux vestiaires. Mais, peu à peu, l’ESTAC s’efforce de prendre le jeu à son compte, ce qui donne un match au rythme plus élevé. Le Gaz est encore tout proche de doubler la mise sur une volée de Gomis à l’entrée des seize mètres  mais Samassa sort le grand jeu (50e). Finalement, à la suite d’un contre d’école amorcé par Gomis et relayé par Roye, Blayac double la mise du plat du pied (61e). L’ESTAC va alors jeter toutes ses forces dans la bataille et réduire le score par Touzghar d’une belle volée sur corner (82e). L’attaquant troyen aura même la balle d’égalisation mais il manquera le cadre d’un crampon (88e). Une belle victoire pour les Gaziers avec un état d’esprit et un contenu prometteurs.


Stade Ange-Casanova
GFCA-Troyes 2-1 (1-0)
Temps frais
Terrain correct
Arbitre : M. El Hadj assisté de MM. Panont et Corcuf
Spectateurs : 2 000 environ
Avertissements : NDoye 43e)
Buts : Roye (30e s.p.), Blayac 63e)
Touzghar (82e)


GFCA
Oberhauser- Campanini, Guidi, Ba, Camara- Pierazzi (cap.), N’Doye- Boupendza (Araujo 60e), Roye, Gomis (Jobello 76e)- Blayac (Armand 83e)-ent : H. Della Maggiore

ESTAC
Samassa- Cordoval, Tavarès, Salmier, Obiang- MBeumo (Nivet 74e), Giraudon (cap.), Goncalvès (Raveloson 55e), Pelé- Touzgar, Fortuné (Tinhan 74e)- ent : Rui Almeida
 
 
 




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse