Corse Net Infos - Pure player corse

Le Collectif "Tocca'noi" mobilisé à Lisula-Rossa pour le tri sélectif


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 6 Mai 2018 à 11:31 | Modifié le Dimanche 6 Mai 2018 - 19:56


Face à cette nouvelle crise des déchets que connaît la Corse, le collectif citoyen "Tocca'noi" s'est mobilisé ce dimanche matin en se donnant rendez-vous à un point d'apport volontaire de Lisula Rossa pour effectuer un tri sélectif des déchets et nettoyer les lieux qui croulent sous les déchets jetés à même le sol et laissant dégager une odeur nauséabonde


Le Collectif "Tocca'noi" mobilisé à Lisula-Rossa pour le tri sélectif

Face à cette nouvelle crise des déchets, pénalisante pour notre environnement et notre santé, un collectif citoyen, comprenant des représentants de toutes les composantes nationalistes et de citoyens voulant préserver leur terre et leur environnement, inquiet de la situation, s'est constitué et a décidé de mener une action publique, afin, d'une part trier et nettoyer certains points d'apport volontaires et, d'autre part sensibiliser l'ensemble de la population face à la nécessité et l'urgence de bien trier ses déchets.


Pour les membres de ce Collectif, pas question de "grasse matinée" ce dimanche matin et qu'importe que le temps soit pluvieux. L'heure est trop grave, il faut réagir et vite.
A 9 heures précises,  au point d'apport volontaire, situé derrière la station d'épuration de Lisula Rossa, ils étaient là, derrière François-Xavier Acquaviva avec gants, masques, pelles  pour montrer que le tri sélectif c'était l'affaire de tous et qu'il était grand temps de se retrousser les manches et passer à l'action.


Le PAV regorge de sacs poubelles et de containers laissant dégager une odeur pestilentielle.
Malgré ces conditions difficilement supportable, pour bien montrer que, malgré les résultats encourageants que connaît la Balagne, le tri sélectif était encore bien loin de ce qu'il devrait être.
Des containers sont renversés, des sacs sont éventrés pour montrer si besoin en était que pour bon nombre, le comportement citoyen reste encore inconnu.
Le tri effectué avec l'aide de tous, les membres du Collectif ont ensuite nettoyé le site en attendant que ces déchets soient collectés.

Arriver à passer de 26 à 60% de tri
"A travers cette opération que nous menons aujourd'hui, je voudrais juste dire dans un premier temps qu'à  travers cette action il n'y a aucune récupération politique. 
Il ne faut pas tout attendre des politiques et des Collectivités. Le citoyen a sa part de travail à faire dans le tri des déchets. Si tout le monde se donnait la peine de trier un minimum on pourrait très facilement passer de 26 à 60%.de tri.
Si chacun y met un peu de bonne volonté la Corse sortira  rapidement du marasme. Le site de Viggionellu va très rapidement se remplir et dès le mois de septembre nous serons à nouveau bloqué si rien n'est fait on va à la catastrophe.
Il ne faut pas penser  que parce que certains ont accepté de remplir plus vite un centre d'enfouissement que tout est réglé. De plus  le tout enfouissement n'est peut-être pas la solution, d'ou l'importance de trier un maximum.
L'idéal serait d'arriver à  85% mais ça on y arrivera peut-être avec un travail, une éducation et plus de temps mais dès aujourd'hui, on veut montrer que l'on peut arriver à 60% sans beaucoup d'efforts mais juste avec un peu de bonne volonté" 
précise François-Xavier Acquaviva.
"Nous avons fait le choix  par hasard de Lisula Rossa pour cette action mais ça aurait tout aussi pu être à Calvi, Pigna ou ailleurs. Il ne faut donc pas y voir là  une connotation particulière ni sur le lieu, ni sur le local" devait préciser François-Xavier Acquaviva avant de rejoindre les membres du Collectif à pied d'oeuvre.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie