Corse Net Infos - Pure player corse

Le CAB domine Cherbourg (3-0)


Rédigé par le Vendredi 12 Avril 2013 à 22:25 | Modifié le Samedi 13 Avril 2013 - 02:22


Le CAB a triomphé de Cherbourg vendredi soir à Erbajolo au terme d'un match qui ne restera sans doute pas dans les annales. Mais après deux revers consécutifs il fallait au CAB relever la tête. Sur ce plan-là l'équipe bastiaise a fait ce qu'il fallait, mais on doit à la vérité de dire le succès, aussi large soit-il, ne reflète pas vraiment la physionomie de la soirée au cours de laquelle le CAB n'a que très rarement affiché les valeurs qu'on lui connaît. Mais qu'importe. Vendredi, pour le CAB seule la victoire était belle !


Le CAB domine Cherbourg (3-0)
Le CAB n'a pas été long à se mettre en train vendredi soir à Erbajolo. 
Huit minutes après le coup d'envoi l'équipe cabiste, qui restait sur deux défaites consécutives à Fréjus et à Orléans, avait, en effet,  pris la direction des opérations. En tout cas Pastorelli s'était trouvé à point nommé pour contraindre Vanoukia, au terme d'un centre de Traore, à pousser le ballon au fond  de ses propres filets ! 
L'équipe de Stéphane Rossi ne pouvait rêver de meilleur départ. Mais ce n'est pour autant qu'elle parvint à prendre l'ascendant sur son adversaire. Bien au contraire.
Cherbourg,  à la faveur de deux coups-francs de Guyonnet, se montrait particulièrement menaçant : sur sa première frappe Jouhayli, qui avait coupé la trajectoire du ballon de la tête  surprenait Lombard, mais le but n'était pas  validé pour un hors-jeu préalable et sur la seconde, le ballon frôlait le montant droit du même Lombard. 
Ce fut encore Cherbourg qui, quelques minutes plus tard, se montra encore le plus incisif, contraignant notamment Lombard à faire preuve de vigilance en intervenant dans les pieds de Goba après une déviation de la  tête de Vanoukia.
A la reprise le CAB appuya sur l'accélérateur mais si la domination fut cabiste l'occasion fut cherbourgeoise avec un nouveau coup-franc de Guyonnet qui, cette fois, frappa la transversale de Lombard avant de revenir en jeu (59e).
C'était plus que Romain Pastorelli pouvait en supporter.
En effet à la 68e minute le buteur bastiais, à l'angle de la surface visiteuse, ne se posait pas de question. Dès le rebond, sur ce ballon en profondeur, il frappait  et trouvait la lucarne de Lugier !  
Quelques minutes plus tard Pastorelli, encore lui, trouvait le montant droit de Lugier et même si par la suite Lombard s' opposa avec brio à une tentative de Goba, force resta logiquement au CAB qui, sans être transcendant, n'en aggravait pas moins  la marque la faveur d'une dernière, et splendide,  frappe de Moretti.
3 à 0 c'était bien payé pour le CAB qui renouait donc nettement avec victoire et c'était bien là l'essentiel, non ?

La fiche technique

Le CAB domine Cherbourg (3-0)
Stade d'Erbajolo
CAB : 3 Cherbourg : 0 ( 1-0 )
Buts pour le CAB : Vanoukia (csc) 7e, Pastorelli  (68e), Moretti (90+3)

Arbitre : Yohann Rouinsard
Avertissement : Derme (60e) au CAB
Spectateurs: 472
CAB :
Lombard,  Truchet,  Monfray, Lamberti puis Moretti (89e), Salis,  Marty, Grimaldi,  N'Diaye,  Pastorelli, Traore puis Le Mat (90+1)
Cherbourg :
Lugier,  Vanoukia puis Lina (88e), Michelot, Fofana, Ichane, Goba,  Pinto Borges, Guyonnet, Diongue puis N'Doumbe (77e), Souhayli



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse