Corse Net Infos - Pure player corse


Laurent Marcangeli : "La construction de la plateforme d'observation sur le sentier des Crêtes est illégale"


Maria Bettina Colonna le Lundi 2 Mars 2020 à 14:40

C'est "avec stupéfaction" que le maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli a découvert la présence d'une plateforme d'observation sur le chemin de randonnées des Crêtes. Le premier magistrat de la ville impériale n'est pas le seul à avoir reagi contre cette construction, illégale, qui a déjà fait l'objet d'une pétition en ligne demandant sa démolition.



Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni
"La construction de la plateforme d'observation sur le sentier des Crêtes est illégale" affirme Laurent Marcangeli. "La nature du préjudice est inestimable, j’ai donc décidé de faire dresser un procès-verbal d’infraction et de le transmettre sans délai au procureur de la République, afin que cette infraction soit sanctionnée et que des mesures de restitution (démolition et remise en état des lieux) soient engagées dans les plus brefs délais."

Pour répondre aux accusations des dernières heures, dans un communiqué  le maire s'adresse aux élus ajacciens "de la majorité territoriale actuellement en campagne" en précisant que la ville d'Ajaccio "n'a pas été consultée sur l'opportunité de ces travaux, pour ne pas dire "mise à l'écart" et que la municipalité n'est donc pas responsable".

Laurent Marcangeli précise qu'en novembre 2016, la Ville d’Ajaccio a, par délibération du Conseil municipal, délégué la compétence au Département de la Corse-du-sud pour aménager et valoriser cet itinéraire (Chemin des Crêtes et variantes...), au titre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) en cours d’élaboration à l'époque.
Depuis 2017 et l'avénement de la Collectivité unique, la Collectivité de Corse est en charge de cette politique. Mais cet avis simple favorable sur l’ensemble du tracé ne dispensait en aucun cas la CDC de saisir la Ville d’Ajaccio pour solliciter une autorisation d’urbanisme.
En effet "aux termes du Code de l’urbanisme, la réalisation de ces travaux en méconnaissance de l’obligation de demande préalable d’un avis de construction "

"La nature du préjudice est inestimable, eu égard à l’espace remarquable qu’il représente et de la protection dont il doit faire l’objet. - termine le maire  "J’ai donc décidé de faire dresser un procès-verbal d’infraction et de le transmettre sans délai au procureur de la République, afin que cette infraction élémentaire aux règles de procédure soit sanctionnée et que des mesures de restitution (démolition et remise en état des lieux) soient engagées dans les plus brefs délais."
 
 

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047