Corse Net Infos - Pure player corse

Lancement du projet IMPATTI NO à Bastia : Un nouvel outil pour améliorer la gestion des déchets portuaires


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 4 Juillet 2018 à 09:48 | Modifié le Mercredi 4 Juillet 2018 - 09:50


Améliorer la gestion des déchets portuaires : c’est le défi européen lancé mardi matin à la Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et de la Haute-Corse lors de la conférence de lancement du projet Interreg Maritime IMPATTI NO qui a pour objectif d’améliorer la gestion des déchets produits par les ports grâce à la mise en œuvre de plans d’action pilotes.


Lancement du projet IMPATTI NO à Bastia : Un nouvel outil pour améliorer la gestion des déchets portuaires

Huit partenaires de 5 régions (Corse, Sardaigne, Ligurie, Toscane et PACA) unissent, pour 5 ans, de 2018 à 2023, leurs forces pour identifier les meilleures technologies de traitement des déchets et des eaux usées dans les zones portuaires, pour développer des nouvelles opportunités économiques dérivées du traitement des déchets et augmenter l’échange d’informations par la création d’un réseau de ports, comme il l'a exprimé ce 3 juillet Gianfranco Fancello, de l’Université de Cagliari – CIREM chef de file du projet lors de la conférence de lancement.  

En plus des compétences de leurs experts, les partenaires associeront au projet des nombreux organismes, collectivités et diverses structures en charge de problématiques identiques.   

Diffuser les pratiques innovantes et préserver l’environnement

" Le grand défi de ce projet – nous dit Paolo Fadda du CentrLAbs, société consortiale sarde qui a écrit le projet en partenariat avec l’Université de Cagliari - c’est de transformer les déchets portuaires en richesse. Aujourd’hui leur élimination a un impact économique très élève, ce projet vise à trouver d’autres modalités de traitements de déchets pour les transformer en bien économique, en richesse.".

La Méditerranée, la préservation de l’environnement et l'innovation durable sont des priorités pour la CCI de la Haute Corse engagée dans ce projet avec sept autres partenaires à savoir la Chambre de commerce et d'industrie du Var, l’Università de Cagliari, chef de file du projet, le CentralABS (Centre de recherche et d'innovation dans le secteur scientifique et technologique situé dans la province de Cagliari), la Camera di Commercio, dell’artigianato e dell’industria della Maremma e della Toscana et les Autorités de système portuaires de la Ligurie Orientale et Occidentale.  

  

Pour concrétiser tout cela, le projet bénéficie d’un financement européen Interreg de presque deux millions d’euros pour les 5 années. 

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 12:10 Avec OKpal soutenez CNI !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie