Corse Net Infos - Pure player corse

La branche en manque de main d'œuvre en Corse : opération séduction pour les métiers de la carrosserie automobile à Bastia


Pierre-Manuel Pescetti le Mardi 7 Septembre 2021 à 18:29

Ce mardi 7 septembre, Yves Levaillant, président du Conseil National des Professionnels de l’Automobile (CNPA) était à Bastia dans les ateliers de la concession Renault Doria Automobile. Une visite orchestrée avec la CMA régionale et le CFA de Haute-Corse pour mettre l'accent sur la nécessité de continuer les efforts pour la formation de la jeunesse vers les métiers de la carrosserie. Une branche en manque de main d'œuvre en Corse.



De gauche à droite : Yves Levaillant, président national du CNPA, Louis Iannello, vice-président du CNPA, Franck Galligani, gérant de la concession Doria Automobile, Jean-Charles Martinelli président de la CMA régionale. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
De gauche à droite : Yves Levaillant, président national du CNPA, Louis Iannello, vice-président du CNPA, Franck Galligani, gérant de la concession Doria Automobile, Jean-Charles Martinelli président de la CMA régionale. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Opération communication et séduction pour la Chambre de Métiers et d’Artisanat (CMA), le CFA (Centre de Formation des Apprentis) de Haute-Corse et le CNPA (Conseil National des Professionnels de l’Automobile) ce mardi 7 septembre à Bastia. Pour l’occasion, le président national du CNPA, Yves Levaillant, avait fait le déplacement pour la troisième fois sur l’île pour discuter avec les différents organismes de formation et les professionnels du secteur des offres de formation dans le domaine de la carrosserie.

Premier constat, la main d’œuvre manque. « Le secteur de l’automobile offre beaucoup d’emplois mais la main d’œuvre est de moins en moins présente. Enormément de jeunes sont formés mais cela ne suffit toujours pas » explique Yves Levaillant. Fait confirmé par Franck Galligani, gérant de la concession Renault Doria Automobile à Bastia : « c’est compliqué de trouver de la main d’œuvre, surtout en carrosserie ». Une problématique dont s’est emparé la CMA régionale comme l’explique son président Jean-Charles Martinelli : « le manque de main d’œuvre est une problématique pointée du doigt par les carrossiers corses, surtout dans le sud. Une mobilisation s’est faite au CFA Amparà d’Ajaccio et celui de Haute-Corse continue ses actions de formation ».

Former la jeunesse

Selon les chiffres de L'Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA), en Corse, l’automobile représente 1 071 entreprises et 2 992 salariés. Concernant la formation, 220 jeunes suivi un parcours initial et d’insertion et 331 sont stagiaires de formation continue. Au CFA de Haute-Corse, la carrosserie fait partie intégrante des formations. Selon son directeur, Xavier Luciani, « l’atelier carrosserie du CFA de Haute-Corse c’est 40 apprentis cette année. La branche automobile représente entre 70 et 100 apprentis par an qui peuvent s’exercer dans un atelier spécifique de 1 000 mètres carrés, inauguré en 2008 et à la pointe de la technologie ».


Faire rêver les jeunes

Objectif aujourd’hui, inciter les professionnels du secteur à ouvrir leurs portes à la jeunesse pour susciter des vocations. « L’automobile a toujours fait rêver et la carrosserie est un métier très valorisant, le travail fini se voit » expose Yves Levaillant. Pour lui, il faut continuer à sensibiliser les jeunes aux métiers de la carrosserie tout en déployant une offre de formation adéquate. « Il faut rappeler qu’une entreprise qui forme un jeune le garde neuf fois sur dix » ajoute le président de la CNPA. Comme tous les métiers manuels, celui de carrossier demande beaucoup d’investissement personnel mais apporte une grande satisfaction. « La filière est porteuse et rémunératrice et comme toutes les filières de l’artisanat, elle demande de l’application, de la volonté et de la passion. Mais au final, le métier de carrossier est très valorisant » souligne Jean-Charles Martinelli. Si le métier est souvent considéré comme masculin, Yves Levaillant veut dépasser les clichés et rappeler que « les femmes ont une place importante dans les métiers de la carrosserie et de la peinture. Elles font d’ailleurs un travail de grande qualité, fin et attentionné ».

Pour motiver les troupes, la synergie entre les organismes professionnels et les chambres consulaires est de rigueur. D’où l’objet de la visite du président de la CNPA. « Nos échanges peuvent aider à améliorer les dispositifs déjà mis en place. Ces informations, venant de grands organismes nationaux comme la CNPA, peuvent nous aider à voir ce qui se fait ailleurs et à s’en servir en Corse » explique Jean-Charles Martinelli.

Des échanges fructueux essentiels à la remontée des informations pour combler les besoins des filières en souffrance de main d’œuvre.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047