Corse Net Infos - Pure player corse

La LDH et les municipales contestées


Rédigé par le Dimanche 22 Juin 2014 à 23:53 | Modifié le Dimanche 22 Juin 2014 - 23:54



Dans plusieurs communes de Corse, les résultats des élections municipales sont contestés. Certains scrutins ont été annulés.  Des recours ont été rejetés et peuvent faire l’objet d’un appel. A Ajaccio, une des procédures en cours a donné lieu à des perquisitions. 

Dans ce contexte de tensions, la Ligue des Droits de l’Homme rappelle qu’il est légitime et nécessaire de recourir à la justice, dès lors qu’un soupçon existe sur la sincérité d’un scrutin. Comme il est fondamental que soit respecté le principe de la présomption d’innocence.

Chacun doit être convaincu, qu’en matière électorale,  le soupçon ne peut perdurer. Il déstabilise, à juste titre, la confiance du citoyen à l’endroit du politique. Il alimente le « tous pourris » et profite, en dernier lieu, aux forces antidémocratiques. Il est donc fondamental que la justice suive son cours, sereinement, sans pression et sans polémique.




Communiqués | L'université | L'estru piuvanu