Corse Net Infos - Pure player corse

La Corse, deuxième région migratoire de France


Cathy Cuttoli le Mardi 14 Janvier 2020 à 22:09

La Corse terre d’accueil. Une réalité démontrée par les chiffres INSEE. + 32 000 personnes se sont installées sur le territoire entre 2006 et 2016. La Corse est donc la 2e région de France à avoir enregistré le plus grand nombre de nouveaux résidents.




(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)
La campagne de recensement annuelle de l’INSEE commence le 16 janvier prochain. Cette annonce était l’occasion pour les services statistiques de l’institut nationale de faire un point sur les différents mouvements migratoires.  Et les chiffres sont éloquents : + 32 000 personnes se sont installées sur le territoire entre 2006 et 2016 soit en moyenne 1,1% par an. Saisissant quand on sait que cela représente plus du double de la croissance nationale. L’étude migratoire de 2016 laisse également constater que l’île est plus sollicitée que quittée. 7100 arrivées contre 4800 départs. Parmi les arrivants, on dénombre 26% de personnes originaires de la région. Ce sont pour la plupart des jeunes retraités qui reviennent s’installer sur leur terre. Cependant on constate que 44 % des arrivants ne sont pas corses.   Parmi les nouveaux venus, 58%  sont des européens (presque 10 % de plus qu’au niveau national.)  17 % viennent du Maroc, 13 % d’Espagne et 9 % d’Italie. L’île, très attractive, est le deuxième territoire de France après la région Rhône Alpes, à enregistrer un taux d’entrée migratoire si élevé. Les départs, moins nombreux pour leur part, sont attribués pour 22 % à des natifs de l’île de beauté, majoritairement des étudiants. Au 1er janvier 2017, la Corse comptait 335 000 habitants.



L’accent mis sur les déclarations en ligne
Un autre mouvement recensé par l’institut. Celui des migrations internes. En tout,  7600 personnes se sont déplacées surtout vers le centre de l’île. Des données sociodémographiques indispensables selon Aude Genovese-Bolleyn, chef du service statistiques. Elles permettent en effet d’établir les différentes politiques publiques et de fixer les montant des budgets communaux en fonction du nombre de la population. Et à partir du 16 janvier, cette précieuse récolte redémarre.  165 agents de recensements vont être déployés sur toute la Corse. 1000 foyers vont seront interrogés jusqu’ au 22 février.  Pour les villes de plus de 1000 habitants comme Ajaccio, Bastia et Porto Vecchio, le recensement se fait sur 8% de la population. Mais cette année encore, l’objectif sera d’informer les recensés sur la possibilité de répondre au questionnaire directement sur internet. Une solution qui semble être retenue par la population interrogée puisqu’en 3 ans les déclarations en ligne ont augmenté de presque 20 %.  Un moyen plus rapide mais également moins couteux. Les données restent bien entendu confidentielles rappelle l’INSEE mais surtout, la démarche en ligne permet l’économie de 30 tonnes de papier ( au niveau national). L’institut souhaiterait obtenir dans les prochaines années 100 % des réponses en ligne.   
 
Information sur
www.le-recensement-et-moi.fr/‎



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708