Corse Net Infos - Pure player corse

L’excès de vitesse, première cause génératrice des accidents en Haute-Corse


le Vendredi 16 Novembre 2018 à 07:12 | Modifié le Vendredi 16 Novembre 2018 - 09:27


L’excès de vitesse ne semble pas avoir la même définition pour tout le monde. Il y a excès de vitesse lorsqu’on dépasse de peu la limite autorisée, mais il y a aussi excès de vitesse lorsque les chiffres relevés dépassent l’entendement.


Photo illustration
Photo illustration
L’excès de vitesse ne semble pas avoir la même définition pour tout le monde. Il y a excès de vitesse lorsqu’on dépasse de peu la limite autorisée, mais il y a aussi excès de vitesse lorsque les chiffres relevés dépassent l’entendement. C’est certain, être à 212 km/h sur une route limitée à 110, ou à 90 km/h sur une route limitée à 80 ça n’est pas pareil ! Oui bien sûr, on peut minimiser l’infraction, mais l’accident lui, lorsqu’il survient, pourra être aussi grave dans un cas comme dans l’autre pouvant entraîner jusqu'au décès du conducteur irrespectueux, de  ses passagers, ou de ceux qui auront eu le malheur de croiser sa route à ce moment-là, qu’ils soient piétons, automobilistes, passagers ou motards.

Quelques exemples, illustrant parfaitement l’inconscience ou la bêtise de ceux qui pourraient se croire plus fort que la route !
Lundi 12 novembre, au cours d’une opération de contrôle vitesse sur la route territoriale 11, voie rapide de 2x2 voies constituant l'accès sud de Bastia, sur la commune de Vescovato, une patrouille de gendarmes de la brigade motorisée de Borgo a intercepté un motocycliste circulant à la vitesse de 212 km/h au lieu de 110 km/h.
Après son refus d’obtempérer aux injonctions de s’arrêter, après quelques investigations, le motard identifié a été interpellé en milieu d'après-midi alors qu’il regagnait son domicile.
Placé en garde à vue, il a fait l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire et son deux-roues a été mis en fourrière administrative pour une durée de sept jours.
 
Mardi 13 novembre,  les gendarmes ont interpellé deux conducteurs auteurs de « grands excès » de vitesse :
Tout d’abord sur la route territoriale 50 reliant Corte à Aleria, limitée à 80 km/h, un conducteur en permis probatoire est contrôlé à la vitesse de 142 km/h. Il a fait l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire.
Puis en agglomération (limitée à 50 km/h), une conductrice est contrôlée à la vitesse de 108 km/h. Son permis de conduire lui a été retiré et son véhicule immobilisé pour sept jours.
 
Rappel: Une vitesse excessive ou inadaptée augmente le risque d'accident ainsi que la gravité des blessures occasionnées. Les conséquences peuvent être irréversibles, jusqu’à la mort.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 11:05 Bastia : Ces rares contes de Noël corses …

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:53 Ajaccio : L'hôpital Eugénie fête Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie