Corse Net Infos - Pure player corse

L'auteur de la course-poursuite de Calvi condamné à 4 mois de prison avec sursis


le Mercredi 28 Novembre 2018 à 19:38 | Modifié le Mercredi 28 Novembre 2018 - 22:19


L'auteur de la course-poursuite en voiture contre trois jeunes originaires de l'Isère a été condamné à 4 mois de prison avec sursis, 6 mois de suspension de permis de conduire, obligation d'effectuer un stage de citoyenneté et à verser 250€ de dommages et intérêts à chacune des parties civiles



Ainsi que cela a été relaté sur CNI, les  faits se sont déroulés le 15 août dernier  sur la commune de Calvi. 
Trois jeunes gens originaires de l'Isère,  en vacances dans la micro-région et un groupe de jeunes locaux se sont accrochés à la sortie d'un établissement pour un motif futile.,

La discussion s'est rapidement envenimée et  lorsque les vacanciers ont voulu quitter les lieux, la vitre avant gauche de leur véhicule a été cassée. Ils ont, ensuite, été pris en chasse par un second véhicule avec deux personnes à son bord, âgées d'une vingtaine d'années. Pris de panique, effrayés, les estivants tentaient de fuir vers l'Ile-Rousse avec à leurs trousses une voiture dont le conducteur n'hésitait pas à rouler à très vive allure, à mettre la vie d'autrui en danger et à se rendre coupable de nombreux délits routiers graves.

Informés de cette course-poursuite, les gendarmes de la Compagnie Calvi-Balagne prenaient en chasse le véhicule des poursuivants, avant de renoncer pour des raisons évidentes de sécurité. Terrorisés, les estivant parvenaient à poursuivre leur route jusqu'à Bastia.
Originaire de Feliceto, en Balagne, le conducteur du véhicule se présentait de lui-même à la Gendarmerie peu après. Placé en garde à vue, après avoir reconnu les fait, l'auteur était laissé libre en attendant de répondre de ses actes devant la justice.
C'est désormais chose faite . Le TGI de Bastia a condamné le conducteur à 4 mois de prison avec sursis, 6 mois de suspension du permis de conduire, obligation d'effectuer un stage payant de citoyenneté de deux jours et à verser 250€ de dommage et intérêt à chacune des parties civiles.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 21:24 Calinzana : A diu Tony

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie