Corse Net Infos - Pure player corse

L'Ile-Rousse : Les remerciements de Hyacinthe Mattei et de ses colistiers


Rédigé par le Dimanche 22 Février 2015 à 22:24 | Modifié le Dimanche 22 Février 2015 - 22:28



Je veux d’abord, en mon nom propre et au nom de tous mes colistiers, remercier vivement les Île-Roussiennes et les Île-Roussiens qui ont accordé leurs suffrages le dimanche 8 février à la liste « Le choix de L’Île-Rousse » que j’avais l’honneur de conduire. 

Je voudrais ensuite saluer publiquement mes colistières et colistiers pour leur générosité et leur disponibilité. Jeunes pour la plupart, dynamiques et talentueux, ils sont issus de tous les courants de pensée qui traversent la société insulaire et qui s’interrogent sur son devenir. Ils sont désintéressés et animés d’une seule ambition : rendre à L’Île-Rousse la place qui lui revient. 

Que nos concitoyens sachent qu’ils pourront compter sur l’esprit de responsabilité et sur le sens du bien public des six élus de notre liste qui, même minoritaires au sein du conseil municipal, sauront défendre au mieux leurs intérêts collectifs et les grands dossiers qui nous attendent.

Au cours de cette campagne, notre mérite est grand d’avoir su prendre de la hauteur et de ne pas avoir répondu aux attaques personnelles et aux allégations mensongères. Sans céder à la provocation, mais en nous montrant à la fois responsables et fermes dans nos convictions, nous sommes parvenus à nous situer sur le seul terrain politique. 

Nous rappelons que l’apaisement ne viendra pas de slogans réducteurs et xénophobes tels que « L’Île-Rousse aux Île-Roussiens » ou de déclarations revanchardes et déplacées au lendemain même de l’élection. Cela n’augure malheureusement rien de bon pour le « vivre ensemble ». 

La nécessaire réconciliation réside selon nous dans le partage d’un idéal commun, fait de progrès, de tolérance et de respect des droits individuels les plus fondamentaux, au premier rang desquels figurent l’accès au logement, l’équité fiscale, le droit à la culture et à l’éducation.

Nous avons dû affronter une coalition pour le moins étrange qui en préfigure à n’en point douter d’autres à l’échelle de la Corse lors des prochaines échéances. Pour notre part, nous continuerons résolument à œuvrer aux côtés de tous ceux, hommes et femmes de progrès, qui veulent en finir avec les conservatismes et clientélismes d’un autre temps.

Demain, mes colistiers et moi-même poursuivrons avec la même abnégation le combat pour le renouveau de notre cité. Notre projet -choisi le 8 février par un Île-Roussien sur deux- se veut en rupture avec la politique que subit notre ville depuis de longues années. Il est basé sur un développement maîtrisé et au service de tous, sur une véritable solidarité, faite de justice sociale pour les jeunes et les plus démunis, ainsi que sur une identité retrouvée, faite de respect de nos racines et d’ouverture à l’autre. 

Ci vole ch’elli sappiinu i Lisulani chì ùn piantaremu micca perchè chì cridimu più chè mai à u nostru prugettu, perchè chì sapemu ch’è n’avemu e capacità à mettelu in opara è perchè chì simu cunvinti chì cù u so appoghju ci ghjunghjaremu.

 





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 19:12 Le Conseil Municipal de Calvi arrête son PLU

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu