Corse Net Infos - Pure player corse

L'AS Furiani-Agliani adhère au projet Giuventù de Praticalingua


Rédigé par le Mercredi 21 Novembre 2018 à 13:11 | Modifié le Mercredi 21 Novembre 2018 - 13:33


L'AS Furiani-Agliani, qui évolue en National 2, et Praticalingua ont présenté le projet Giuventù mardi après-midi au stade du Bastiò à Furiani avec la société Vito Corse. L'objectif du projet Giuventù est de développer l’usage de la langue Corse dans le cadre des activités sportives d’un club de football via un module de formation adapté. Le public visé étant essentiellement les catégories de jeunes via leurs éducateurs (corsophones ou pas). Le premier club ayant répondu de manière positive à la démarche initiée par Praticalingua est le club de l’AS Furiani. Dès lors, le projet désormais sur les rails a pu être lancé grâce au soutien financier et promotionnel de la société Vito Corse. Les explications de Stéphane Moya, responsable de la communication de l'AS Furiani-Agliani et Lisandru de Zerbi, directeur de Praticalingua.


Mardi après-midi Lisandru de Zerbi, directeur de Praticalingua Philippe Ferroni, président de l’AS Furiani-Agliani et Vincent Perfettini directeur général de Vito Corse entourés de Stéphane Moya et François Grego ont exposé l'un le projet Giuventù les autres les raisons de leur adhésion à l’action menée par Praticalingua.  

Le directeur de l'association ainsi rappelé que cette action imaginée dès 2014  était, "à court terme, de permettre la diffusion massive du Corse en dehors du système scolaire, de créer un espace de diffusion immersif fixe, partagé et populaire capable de garantir un lien social autour de langue et de la culture corses, d'élargir l'offre des formations à des domaines plus variés pour se former à la langue Corse, créer et produire en langue corse et en professionnaliser l'emploi et enfin, au cours de cette année 2018 à  partir de Praticalingua, infiltrer la société : Jeunesse, économie, tissu associatif, évènementiel, diaspora."

Avec le club de Furiani-Agliani, il s'agira, à la faveur de ce projet Giuventù, de "proposer un accès naturel à la langue et à la culture corses aux enfants dans un cadre ludique, objet de leur passion, de normaliser l'emploi de la langue corse à un âge où l'apprentissage est aisé, de lier tous ces enfants entre eux et de faciliter l'intégration de tous" et ajoute Lisandru de Zerbi "de donner à tous ces enfants des curseurs identitaires individuels basés sur la compétence linguistique et l'appréhension sereine de notre identité collective"

Comment ?
L'objectif pour cette saison est d'obtenir des résultats tangibles sur l'ensemble des catégories du club. (entraînements et consignes techniques en langue corse de façon régulière, communication généralisée sur les éléments basiques, communication ritualisée entre les licenciés, au sein des équipes).  et à moyen et long termes de généraliser le projet, à l'interne, en en élargissant la portée aux groupes adultes, puis à l'externe avec les éventuelles structures volontaires, disposées à dupliquer le modèle. 


Avec quelle méthode ?
Cela passera par la création d’un module de formation adapté concernant tous les éducateurs des catégories allant des U6 aux U16.
Et par un projet de partenariat associant une structure associative dispensant la formation (Praticalingua), un club sportif recevant le premier module de formation « Giuventù » (l’AS Furiani Agliani) et une entreprise privée finançant la formation (Vito Corse)
Pour Praticalingua il s'agira d'assurer un suivi in situ de la formation et l'application de son contenu sur le terrain, en collaboration avec les éducateurs du club de Furiani et d'en évaluer la progression qualitative et quantitative de l'emploi de la langue corse au sein du club.
Mais cela passera par une maitrise des coûts et des budgets pour le club de l’AS Furiani avec le soutien de la société Vito Corse (financement intégral de la formation) et par l'organisation d'
actions évènementielles et de communication permettant de promouvoir le projet et les partenariats.


Une mutualisation des bonnes volontés
"C'est donc aujourd'hui un projet novateur que nous avons le plaisir de vous annoncer. Ce projet est la preuve que la mutualisation des bonnes volontés permet l'avènement d'actions concrètes et de grande portée.
Afin d’atteindre nos objectifs et d’optimiser nos chances de réussite nous avons sollicité deux partenaires avec qui nous partageons les mêmes valeurs, l'AS Furiani-Agliani et ses 350 licenciés et Vito Corsica
 première entreprise privée à signer à la charte de la langue Corse."
Partenariat inédit, cette démarche collective est une première dont tout le monde s'est félicité mardi au stade du Bastiò qui, ainsi que l'ont souhaité tous les intervenants, "augure le développement d'une politique commune en faveur de la diffusion de la langue et la culture corses".
" Nous espérons que les personnes et groupes pionniers, investis dans ce projet, ouvriront au plus grand nombre d'acteurs économiques, sportifs et associatifs, un long et fructueux chemin vers la généralisation de la langue corse dans notre société"
a conclu pour sa part Lisandru de Zerbi.

 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie